Prime alimentaire, jets privés et lutte contre l'extrême droite au menu de la journée écologiste à l'Assemblée

Publié le 1 mars 2023 à 15h52

Source : JT 20h WE

Les députés écologistes seront maîtres du programme de l'Assemblée le 6 avril, pour leur première niche parlementaire de cette législature.
Ils présenteront des textes pour lutter contre la crise sociale et la crise climatique, ont-ils indiqué ce mercredi en conférence de presse.
Parmi eux : la création d'une prime alimentaire exceptionnelle d'au moins 50 euros et l'interdiction des jets privés.

Pour construire leur niche parlementaire, les députés écologistes se sont basés sur le constat suivant : notre société vit sous la menace des périls climatiques, sociaux et sociétaux. Pour apporter des solutions à ces trois problèmes, ses élus présenteront le 6 avril prochain plusieurs propositions de loi pour protéger les Français "des crises actuelles et à venir". Il s'agit de "mesures de bon sens" qui ont vocation à "répondre aux problématiques quotidiennes", a assuré la cheffe des députés écologistes Cyrielle Chatelain ce mercredi lors d'une conférence de presse.

Alors que l'inflation pousse beaucoup de Français à rogner sur leur alimentation, EELV proposera d'abord de les aider à mieux manger, via la création d'une prime alimentaire exceptionnelle pour tous les ménages jusqu'à un certain plafond, d'au moins 50 euros par personne et par mois. Pour aider les étudiants, ils remettront sur la table l'extension du RSA aux 18-24 ans, et souhaitent multiplier par quatre le budget dédié aux bourses étudiantes.

Alertant sur une autre conséquence de la sécheresse qui sévit actuellement dans le pays, les députés écologistes veulent aider les propriétaires victimes du phénomène de retrait et de gonflement des argiles (RGA), qui voient leurs maisons endommagées par les fissures. 

Interdiction des publicités lumineuses

Pour lutter contre les actions climaticides, ils défendront une proposition de loi visant à interdire les vols en jets privés et une autre interdisant la publicité numérique et les publicités éclairées sur la voie publique, dans les aéroports, gares, stations et arrêts de transports en commun. Aussi, ils mettront au programme du jour une idée déjà défendue par le candidat écologiste Yannick Jadot pendant la dernière élection présidentielle : l'interdiction de la chasse le dimanche, mesure à laquelle le gouvernement s'est récemment opposée.

Enfin, le groupe écologiste a décidé de consacrer une partie de sa niche à la lutte contre la xénophobie, en proposant plusieurs textes destinés à "mettre un stop clair au discours d'extrême droite en train de se propager", a expliqué Cyrielle Chatelain. Ils demanderont donc au gouvernement de remettre au Parlement dans les six mois un rapport dressant l'état des lieux de la menace terroriste d'extrême droite, notamment via un chiffrage du nombre de personnes ayant participé à une action d'un groupuscule d'extrême droite. 

Les écologistes n'ont pas encore décidé de l'ordre de présentation de leurs propositions de loi, sachant que toutes ne pourront pas être votées et examinées par les députés. Ils espèrent pouvoir en discuter le plus possible au cours de cette journée dédiée, en comptant notamment sur le gouvernement et la majorité pour ne pas faire d'obstruction parlementaire. Ils ont encore en tête les nombreux amendements déposés par l'exécutif lors de la niche parlementaire LFI qui avait pour programme l'interdiction de la corrida ou la réintégration des soignants non-vaccinés. "Nous appelons le gouvernement à ne pas reproduire ces méthodes", a appelé Cyrielle Chatelain, estimant au contraire leur "tendre des perches avec des mesures qui seraient très largement appréciées par les Français"


Justine FAURE

Tout
TF1 Info