Plusieurs membres du cabinet de la porte-parole du gouvernement Prisca Thevenot ont démissionné ces derniers jours, indique l'AFP ce mercredi.
Des départs qui interviennent quelques jours après son rétropédalage autour d'un attentat déjoué lors du week-end de Pâques.

Une cascade de démissions. Trois membres du cabinet de la porte-parole du gouvernement Prisca Thevenot ont démissionné ces derniers jours, a appris l'AFP ce mercredi 17 avril auprès de son entourage, confirmant une information de Marianne, selon qui certains remplaçants ont déjà été trouvés.

"La vie des cabinets est ainsi faite"

Du côté de l'intéressée, on ne tire pas la sonnette d'alarme. "C'est comme en amour, la vie des cabinets est ainsi faite. Il y a des personnes qui partent en faisant du bruit et d'autres qui restent en silence et d'autres qui reviennent en silence", a commenté Prisca Thevenot, interrogée sur ces démissions en série lors du compte-rendu du Conseil des ministres. "Ce qui m'importe et ce qui m'intéresse aujourd'hui", "c'est de pouvoir expliquer, porter l'action résolument engagée par le président de la

République", a-t-elle ajouté, sans donner les raisons de ces départs. "Je continuerai à le faire avec une équipe déterminée", a-t-elle assuré. 

Dans le détail, le directeur de cabinet, son adjointe et la cheffe de cabinet, qui "étaient engagés depuis longtemps dans la vie politique", ont quitté le navire. La nouvelle directrice de cabinet sera Matylda Brzezinska, une ancienne conseillère en communication à Matignon de l'ex-Première ministre Élisabeth Borne, selon l'AFP.

Ces démissions interviennent quelques jours après un couac de la porte-parole sur une fausse annonce d'attentat déjoué. Le 3 avril, en compte-rendu du Conseil des ministres, Prisca Thevenot a semé la confusion sur la menace d'attentats en annonçant qu'une "tentative de passage à l'acte" avait été déjouée durant le week-end de Pâques, avant de devoir corriger ses propres déclarations moins d'une heure plus tard.


I.N

Tout
TF1 Info