Julien Bayou : une démission qui bouscule EELV

Qu'est-ce que le "maccarthysme", invoqué par Julien Bayou pour dénoncer ses accusatrices ?

J.F
Publié le 4 octobre 2022 à 13h25
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Dans une interview au Monde, Julien Bayou compare les révélations de Sandrine Rousseau à son encontre à du maccarthysme.
Pourquoi une telle comparaison avec cette page de la guerre froide et de l'histoire des États-Unis, baptisée ainsi du nom du sénateur Joseph McCarthy ?

Julien Bayou contre-attaque... Et compare sa collègue Sandrine Rousseau à Joseph McCarthy. Dans une interview au Monde, deux semaines après que la députée écologiste a remis sur le devant de la scène médiatique des accusations de violences psychologiques à son encontre, l'ancien secrétaire national d'Europe Écologie-Les Verts estime qu'elle "est allée trop loin" et qu'il "ne faut pas confondre féminisme et maccarthysme". Pourquoi une telle comparaison avec cette page de l'histoire américaine ?

Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis libéraux et l'URSS communiste s'opposent dans une guerre froide qui pousse à une "chasse aux sorcières", surnom donné à la période maccarthyste, au début des années 1950.

 Le mot et l'expression font leur apparition en 1950, lorsque le sénateur Joseph McCarthy accuse des fonctionnaires du département d'État d'être des "communistes notoires" agents de Staline, liste de 205 noms à l'appui. Ce qui fait dire à Julien Bayou, dans Le Monde : "féminisme, oui, évidemment, toujours. Le maccarthysme est un tout autre sujet. C’est dire : 'J’ai des listes d’hommes', c’est porter des accusations que vous ne pouvez contredire, car il n’y a pas d’enquête". 

Lire aussi

Un zèle qui causera sa perte

Le sénateur américain acquiert rapidement une grande notoriété, alors que les époux Rosenberg, couple de communistes new-yorkais, sont arrêtés en 1950, accusés d'espionnage au profit de l'URSS. Aussi, depuis 1938, le HUAC (House Un-American Activities Committee) enquête sur des fonctionnaires, des chercheurs ou des stars de cinéma supposées appartenir ou avoir appartenu au parti communiste. 

Après l'élection à la présidence des États-Unis de Dwight Eisenhower en 1952, Joseph McCarthy est nommé président de la sous-commission d'enquête permanente du Sénat. Très vite baptisée commission McCarthy, elle lui permet de poursuivre ses investigations pour débusquer d'éventuels agents communistes. Mais Joseph McCarthy œuvre sans se soucier des règles de la commission et passe outre les procédures en vigueur. Un excès de zèle pour faire chuter un dentiste de l'armée américaine, le major Irving Peress, entraîne la sienne. Visé par une motion de censure du Sénat, il récolte un blâme en décembre 1954. Marginalisé, Joseph McCarthy sombre dans l'alcoolisme et meurt en 1957.


J.F

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info