La ministre de la Culture veut rendre la lecture accessible à tous et annonce l'ouverture de librairies et bibliothèques dans les logements sociaux de quartiers populaires.
"Ce dispositif nouveau vise à apporter le livre au plus près des publics, en particulier ceux éloignés de la lecture", selon Rachida Dati.

"Je ne veux pas d'un pays où TikTok remplace les romans, où les influenceurs remplacent les grands auteurs", a déclaré Gabriel Attal à l'Assemblée nationale mardi, interrogé sur la baisse de la lecture chez les jeunes. Ce jeudi, dans un entretien aux Échos, sa ministre de la Culture Rachida Dati a dévoilé un plan pour soutenir le livre et donner accès à la lecture à tous. Elle annonce que des librairies et bibliothèques seront ouvertes dans des logements sociaux au sein de quartiers populaires dans le cadre d'une expérimentation pour promouvoir la lecture. La maire du 7e arrondissement de Paris poursuit son entreprise pour rendre la culture populaire et accessible à tous.

Cette initiative vise en priorité "le logement social dans "les quartiers politique de la ville'" mais aussi les zones rurales, a indiqué Rachida Dati. "Ce dispositif nouveau vise à apporter le livre au plus près des publics, en particulier ceux éloignés de la lecture", a-t-elle ajouté. 

Ces nouvelles structures, qui seront mises en place en partenariat avec les bailleurs sociaux et les collectivités, pourront être gérées par des associations ou des sociétés coopératives et participatives (SCOP). Un premier test se déroulera à Rillieux-la-Pape (Rhône), près de Lyon, avec le député Alexandre Vincendet. Cette ville de 32.000 habitants ne compte aucune librairie, précisent Les Échos

Les écrans préférés aux livres

Rachida Dati a aussi déclaré avoir demandé aux directions régionales des affaires culturelles (DRAC) de mettre à disposition des centres de loisirs, des associations d'éducations populaires et de toutes les institutions qui en feront la demande des livres pour constituer "un patrimoine commun à tous les jeunes". Un budget d'1,2 million d'euros sera consacré à cette opération spécifique. 

Ces annonces interviennent quelques jours après la publication d'une enquête du Centre national du livre (CNL) pointant une érosion durable de la lecture parmi la jeunesse au profit du temps passé sur les écrans.


J.F. avec AFP

Tout
TF1 Info