Le gouvernement Borne II

Lutte contre le racisme et les discriminations : ce que contient le plan du gouvernement

par Idèr NABILI avec le service politique TF1-LCI
Publié le 29 janvier 2023 à 20h16, mis à jour le 30 janvier 2023 à 7h10
JT Perso

Source : JT 20h WE

La Première ministre Élisabeth Borne va présenter ce lundi le plan du gouvernement contre le racisme, l'antisémitisme et les discriminations.
Visites historiques à l'école, formation des enseignants, "testings" dans les entreprises... Voici les principales mesures.

Une série de mesures pour réduire les discriminations. Ce lundi, depuis l'Institut du monde arabe, la Première ministre Élisabeth Borne va présenter le plan du gouvernement pour lutter contre le racisme, l'antisémitisme et les discriminations liées à l'origine. Une réponse aux "discours racistes, antisémites et aux comportements discriminatoires" qui "persistent", selon la cheffe du gouvernement, qui rappelle que "dans notre République, toutes les haines doivent être combattues et toutes les discriminations traquées".

Cinq ans après le plan présenté par l'ex-Premier ministre Édouard Philippe, qui mettait l'accent sur la lutte contre les contenus haineux en ligne, Élisabeth Borne "prend la suite" avec "80 mesures ambitieuses". Parmi elles, l'organisation d'une visite historique pour chaque élève durant sa scolarité. Celle-ci devra concerner la mémoire liée au racisme, à l'antisémitisme ou à l'anti-tsiganisme. Une initiative pour "renforcer l'attachement de chaque enfant au récit historique", car "l'Histoire alerte le présent", indique le gouvernement. En ce sens, le pass culture devrait être renforcé.

Le testing "discrimination à l'embauche" bientôt renforcé

L'exécutif entend aussi "intégrer des contenus" de lutte contre les discriminations "dans les formations des jeunes, telles que le Service national universel et le service civique". À l'école, une "journée de formation" devra être proposée à "tous les enseignants et personnels des établissements scolaires" autour de ces enjeux. Il en sera de même pour les agents de la fonction publique et les "encadrants du sport".

Élisabeth Borne compte également renforcer la lutte au sein du monde du travail. Face aux discriminations à l'embauche, le gouvernement veut "systématiser les 'testings'", déjà mis en place ces dernières années pour certaines grandes entreprises. Il souhaite par ailleurs aller "vers la création d'une amende civile dissuasive" afin "d'aider les représentants du personnel et les employeurs à objectiver l'existence de discriminations".

Lire aussi

En outre, la Première ministre souhaite "faciliter le dépôt de plainte", créer une "peine aggravée" lorsqu'une infraction à caractère raciste ou antisémite est commise dans l'exercice de ses fonctions par "une personne dépositaire de l'autorité publique ou chargée d'une mission de service public", ou encore "mobiliser les bailleurs sociaux" face aux discriminations dans l'accès au logement. Un comité de suivi va enfin être créé pour évaluer le déploiement de toutes ces mesures.


Idèr NABILI avec le service politique TF1-LCI

Tout
TF1 Info