La Nupes, l'alliance de gauche à l'Assemblée nationale

Rafle du Vel d'Hiv' : Mathilde Panot justifie son tweet et dément avoir comparé Macron à Pétain

J.F avec AFP
Publié le 18 juillet 2022 à 12h01
JT Perso

Source : TF1 Info

Mathilde Panot a démenti avoir comparé Emmanuel Macron au maréchal Pétain dans un tweet publié samedi à l'occasion de la commémoration de la rafle du Vel d'Hiv.
"Où voyez-vous que je compare Macron et Pétain ? (...) Bien sûr que non Emmanuel Macron n'est pas Philippe Pétain", s'est-elle justifiée, estimant que son message avait été mal lu.

"Où voyez-vous que je compare Macron et Pétain ? (...) Bien sûr que non Emmanuel Macron n'est pas Philippe Pétain", s'est défendue Mathilde Panot ce lundi matin sur franceinfo. Samedi à l'occasion de la commémoration de la rafle du Vel d'Hiv', la présidente du groupe LFI à l'Assemblée nationale avait publié un tweet qui a fait polémique, dans lequel elle reprochait notamment à Emmanuel Macron d'avoir "rendu honneur à Pétain" en 2018. "Il y a 80 ans, les collaborationnistes du régime de Vichy ont organisé la rafle du Vel d'Hiv. Ne pas oublier ces crimes, aujourd'hui plus que jamais, avec un président de la République qui rend honneur à Pétain et 89 députés RN", écrivait-elle.

"Ce que j'ai voulu dire avec ce tweet, c'est que non seulement il y a 89 députés RN à l'Assemblée nationale, ce qui (...) nous fait dire qu'il faut toujours continuer la lutte contre les théories et les idées d'extrême droite, racistes et antisémites, mais aussi qu'il n'est pas admissible de rendre hommage à Pétain", s'est-elle justifiée, refusant d'effacer son tweet. Elle fait référence aux propos d'Emmanuel Macron qui, en 2018, avait qualifié Pétain de "grand soldat" durant la Première Guerre mondiale, même s'il a ensuite "conduit des choix funestes"

Lire aussi

Pour Mathilde Panot, ceux qui critiquent son tweet "ne l'ont pas bien lu". "Le tweet est une manière de rendre hommage à ces personnes mortes parce que juives, et une manière de lancer l'alerte sur le moment politique que nous vivons"

La députée s'est dite "heureuse de voir" que le président de la République, lors de la commémoration dimanche du 80e anniversaire de la Rafle du Vel d'Hiv, a répondu "à Eric Zemmour pour rappeler que non seulement Philippe Pétain n'a jamais voulu sauver de juifs, mais bien plus que ça, il est responsable de la mort de 13.000 personnes parce que juives".


J.F avec AFP

Tout
TF1 Info