"Référendum" du PS : "plus de 250.000 votants", 89,7% pour l'unité de la gauche, selon Cambadélis

Le service METRONEWS
Publié le 18 octobre 2015 à 21h18
"Référendum" du PS : "plus de 250.000 votants", 89,7% pour l'unité de la gauche, selon Cambadélis

RESULTATS - Le PS organisait ce week-end un référendum sur l'unité de la gauche aux élections régionales. 250.000 personnes y ont participé, selon le Premier secrétaire du parti, Jean-Christophe Cambadélis.

"C'est le top, pas le flop". C'est par ces mots que le Premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis a salué dimanche les premiers résultats du référendum organisé depuis vendredi sur l'unité de la gauche aux élections régionales de décembre. "Plus de 250.000" personnes ont participé au référendum du PS sur l'unité de la gauche, près de 90% d'entre elles votant "oui", selon les estimations provisoires dévoilées dimanche soir par le patron du parti Jean-Christophe Cambadélis.

"Un succès", se félicite Cambadélis

Il y a eu au total 251.327 votants entre vendredi et dimanche, dont 135.027 dans les urnes et 116.300 sur internet, a-t-il détaillé lors de son point presse. Jean-Christophe Cambadélis avait dit espérer une participation comprise entre 200.000 et 300.000 votants. Selon ces estimations, 89,74% des votants ont voté pour l'unité, et 10,26% contre. "C'est un succès du point de vue de l'organisation", de la "participation" et de la "médiatisation", s'est encore félicité Jean-Christophe Cambadélis.

Des doutes ont toutefois été émis quant à la sincérité du vote. Dès vendredi, à l'ouverture du référendum sur internet et dans les urnes, des journalistes avaient mis en lumière les failles d'une consultation très peu sécurisée (pas de contrôle de l'identité des votants, pas de code confidentiel...). Des blagueurs se sont également amusés à faire voter... la secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV) Emmanuelle Cosse, ou le journaliste Edwy Plenel, qui ont dénoncé sur Twitter un "bourrage des urnes", voire un "foutage de gueule". Le PS a répliqué en annonçant samedi une plainte contre X pour "faux et usage de faux" et "usurpation d'identité", plainte qui sera déposée après la fin du vote, a précisé dimanche un porte-parole.

"Un coup politique" dont les Français "se foutent", fustige Cosse

Le premier secrétaire aura en tout cas fort à faire pour recoller les morceaux avec des écologistes qui n'ont guère apprécié d'être "stigmatisés" et accusés par avance d'une -probable- déroute aux régionales des 6 et 13 décembre. Le " référendum " du PS est "un coup politique" dont les Français "se foutent", a dénoncé dimanche sur iTélé Emmanuelle Cosse, secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts.

Jean-Christophe Cambadélis a annoncé dimanche soir qu'il allait prendre une nouvelle initiative en direction du PCF et d'EELV: leur proposer un "pacte de fraternité" autour de la défense de leur bilan commun, de la mobilisation contre la droite et l'extrême droite, de la définition d'une stratégie commune "au cas, peu probable, où le total gauche serait inférieur au Front national dans les régions où il est sûr de l'emporter".

A LIRE AUSSI
>> Référendum : le PS annonce une plainte pour "usurpation d'identité"

>> Metronews a fait voter Paul Bismuth, Anne Lalanne et Gorge Profonde au référendum du PS


 


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info