Dans un courrier adressé au député PS Jérôme Guedj, le ministre du Travail Olivier Dussopt révèle de nouveaux chiffres concernant les bénéficiaires de la retraite à 1200 euros, promise par la réforme du gouvernement.
Il estime que seulement 10.000 à 20.000 personnes seront concernées chaque année par cette dernière, au lieu des 40.000 annoncées il y a quelques jours.

Voilà des semaines que l'opposition somme le gouvernement de révéler combien de personnes toucheront réellement une retraite minimale de 1200 euros une fois entrée en vigueur la nouvelle réforme des retraites. Alors que l'exécutif laissait entendre que son texte allait créer une retraite minimale de 1200 euros valable pour tous, l'opposition avait vite dénoncé la supercherie et poussé les ministres à être plus précis. 

Le député socialiste Jérôme Guedj était même allé réclamer à la Sécurité sociale des documents et tableaux de chiffres sur les conséquences de la réforme des retraites, avant d'envoyer un courrier à Olivier Dussopt pour lui demander des éléments de précision sur le nombre de personnes concernées par les hausses des petites pensions. Il lui a répondu dans une lettre dévoilée ce mardi par l'élu de l'Essonne. Et le ministre du Travail avance de nouveaux chiffres, bien inférieurs à ceux déjà communiqués.

Un chiffrage divisé par quatre

Ainsi, il rappelle que parmi les retraités actuels, 1,8 million bénéficieront d'une revalorisation : ils seront 250.000 à dépasser le seuil de 85% du Smic net, 125.000 à avoir une revalorisation de plus de 100 euros par mois. 

Quid des futurs retraités, qui seront également concernés ? Olivier Dussopt assure que 200.000 bénéficieront d'une augmentation de leur pension, dont entre 10.000 et 40.000 toucheront au moins cent euros de plus par mois. "D'ici à la fin du quinquennat, le nombre de personnes partant chaque année à la retraite avec au moins 1200 euros de pension va augmenter de plus de 40.000 personnes, pour atteindre 588.000 personnes en 2027", continue-t-il. 

Or, le 15 février dernier sur France Inter, déjà sommé par l'opposition de préciser qui serait vraiment concerné par cette mesure, Olivier Dussopt avait laissé entendre qu'ils seraient 40.000... chaque année et non pas "d'ici à la fin du quinquennat". "Quand on me dit 'combien grâce à cette réforme vont passer le cap des 85% du Smic ?', on a une prévision, elle m'est arrivée hier soir : 40.000 personnes de plus chaque année", déclarait-il. 

Dans son courrier adressé au député socialiste, le ministre du Travail précise en effet, c'est là la nouveauté, qu'après un "chiffrage complémentaire", il estime "le nombre de nouveaux retraités franchissant le seuil des 1200 euros par le seul fait de la hausse des minima de pension" entre 10.000 et 20.000.


Justine FAURE

Tout
TF1 Info