La réforme des retraites, dossier explosif du 2nd quinquennat Macron

L'âge de la retraite bientôt repoussé à 64 ans ? "De la folie pure", estime Olivier Faure

La rédaction de LCI
Publié le 29 juin 2021 à 11h21
L'âge de la retraite bientôt repoussé à 64 ans ? "De la folie pure", estime Olivier Faure

INTERVIEW – Le patron du PS Olivier Faure, invité ce mardi sur LCI, a vivement critiqué la réforme des retraites qui pourrait être conduite avant la fin du quinquennat par Emmanuel Macron.

"Ce serait une réforme profondément injuste". Invité ce mardi sur LCI, Olivier Faure, Premier secrétaire du Parti socialiste, a critiqué une éventuelle réforme des retraites qu'Emmanuel Macron serait tenté de boucler d'ici à la fin de son quinquennat. 

"Je voterais contre, ce serait une réforme profondément injuste. Comment faire pour éviter que les inégalités de la vie se prolongent dans la retraite avec des gens ayant des espérances de vie très différentes, des pénibilités différentes ?", a dénoncé Olivier Faure. Avant d'ajouter : "On est dans une situation où nous ne reconnaissons pas les pénibilités. (…) Comment accepter l'idée qu'on va reculer l'âge de la retraite pour tout le monde ? Il y a des gens qui sont déjà cassés à 60 ans."

"Une injustice crasse"

Pour le patron du PS, un tel chantier à quelques mois de l'élection présidentielle serait un suicide politique pour Emmanuel Macron. "Dans un pays comme le nôtre, fracturé comme jamais, où la conflictualité n'a jamais été à ce niveau-là, vouloir partir sur une réforme de cette nature pas préparée, improvisée, c'est de la folie pure. Une injustice crasse."

Lire aussi

Et le socialiste de critiquer les pistes sur lesquelles plancherait le gouvernement : "Reculer l'âge de la retraite à 64 ans pour tout le monde de la même façon, ne pas distinguer les uns et les autres, ceux qui travaillent dur et ceux qui ont la possibilité de travailler plus longtemps…. (…) Nous savons que pour la majorité, c'est (ndlr : les élections régionales) un immense échec. Ce qui m'inquiète, c'est que le sentiment que donne Emmanuel Macron : il veut avancer encore sur la réforme des retraites, alors qu'il y a une tension extraordinaire dans le pays qu'il faut l'apaiser."


La rédaction de LCI

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info