La réforme des retraites, dossier explosif du 2nd quinquennat Macron

Réforme des retraites : opposés au report de l'âge légal, les syndicats d'accord pour entamer les concertations

I.N
Publié le 3 octobre 2022 à 23h23
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Le gouvernement lancera mercredi la concertation autour de la réforme des retraites promise par Emmanuel Macron durant sa campagne.
Les syndicats ont fait savoir ce lundi qu'ils étaient prêts à se ranger à la table des négociations.
Mais préviennent déjà : ils riposteront en cas de mesure sur l'âge légal ou la durée de cotisation.

Le gouvernement prêt pour réformer les retraites. Promise par Emmanuel Macron en 2017, arrêtée par le Covid-19 en 2020 puis relancée lors de la campagne présidentielle 2022, la réforme des retraites figure désormais parmi les priorités de l'exécutif. Mercredi 5 octobre, le gouvernement lancera d'ailleurs les concertations. Autour de la table se trouveront les huit organisations syndicales nationales, ont-elles fait savoir ce lundi.

"Nous irons à la concertation", confirme Dominique Corona (Unsa), selon des propos rapportés par l'AFP. "Nous souhaitons que la concertation soit loyale et transparente." En revanche, le report de l'âge légal à 64 ou 65 ans, comme promis par Emmanuel Macron, ou de la durée de cotisation, demeurent des lignes rouges pour les syndicats.

"Nous ne discuterons pas du report de l'âge légal"

"Nous réaffirmons fort et clair que sur l'âge légal, la durée de cotisation, nous ne serons pas présents et que nous nous opposerons fortement à ces mesures", poursuit Dominique Corona. "Nous ne discuterons pas du report de l'âge légal et de la durée de cotisation [...] et nous préparerons le cas échéant la riposte."

Un communiqué exprimant cette position commune doit être publié ce mardi. Une nouvelle intersyndicale avec la CFDT, la CGT, FO, la CFE-CGC, la CFTC, l'Unsa, Solidaires et la FSU sera organisée en octobre. "C'est l'heure de la concertation et d'être, tous, forces de propositions", souligne de son côté Marylise Léon, numéro 2 de la CFDT. "Dès ce mercredi, nous y verrons plus clair en termes de méthode."

Lire aussi

Le ministre du Travail Olivier Dussopt, chargé de la réforme, présentera à cette occasion "aux organisations syndicales et patronales le calendrier, la méthode et les objectifs de la réforme, dans la perspective d'un projet de loi adopté d'ici à la fin de l'hiver 2023", a-t-il indiqué ce lundi à l'AFP.

Les organisations qui ont été conviées au ministère du Travail sont le Medef, la CPME et l'U2P côté patronal, ainsi que les syndicats CFDT, CGT, FO, CFE-CGC, CFTC, Unsa, FSU, et FNSEA. L'Union syndicale Solidaires s'est insurgée dans un communiqué de ne pas avoir été conviée, exigeant d'être "invitée au même titre que les autres syndicats".


I.N

Tout
TF1 Info