Les élections régionales et départementales 2021

Régionales : Marine Le Pen prédit à LaREM "les pires résultats pour un parti au pouvoir"

TG
Publié le 6 juin 2021 à 14h39
JT Perso

Source : TF1 Info

LE GRAND JURY - Invitée ce dimanche sur LCI, la présidente du Rassemblement national s'est montré optimiste à l'approche des élections régionales. Un scrutin à l'issue duquel elle prédit une déroute de la majorité présidentielle.

Marine Le Pen s'est essayée au jeu des pronostics pour les régionales. Invitée ce dimanche sur LCI pour Le Grand Jury avec le Figaro et RTL, la présidente du Rassemblement national a assuré que LaREM allait connaître une déroute à l'occasion du scrutin, qui doit se dérouler dans deux semaines. Et même une déroute historique.

"Je peux vous annoncer que LaREM enregistrera les pires résultats à l'occasion d'élections régionales pour un parti au pouvoir", a assuré Marine Le Pen. Avant de se féliciter : "Dans les études d'opinion, nous sommes premier ou deuxième dans toutes les études d'opinion."

"Le front républicain, une escroquerie"

A moins de vingt jours du premier tour des régionales, les sondages indiquent en effet une poussée du Rassemblement national dans plusieurs régions. Deux exemples :  Selon un sondage Ifop Fiducial pour LCI et Le Figaro publié le 1er juin, Thierry Mariani recueille ainsi 39% des intentions de vote en PACA, s'offrant même une progression d'un point par rapport à la dernière enquête. Dans les Hauts-de-France, Xavier Bertrand – soutenu par LR et l'UDI – est en tête (35%), mais avec seulement 3 points d'avance sur le RN Sébastien Chenu (32%), selon notre autre sondage Ifop-Fiducial. Quant à la liste LaREM menée par Laurent  Pietraszewski dans les Hauts-de-France, elle est créditée d'à peine 10% des intentions de vote, soit le seuil minimal pour se maintenir au second tour, et ce malgré le renfort d'Éric Dupond-Moretti, l'actuel garde des Sceaux. 

Quel peut être , dans ce contexte, le poids du "front républicain" pour empêcher le RN de remporter sa première région ? "Le front républicain a toujours une escroquerie totale, c'est le front des sortants", a assuré ce dimanche sur LCI la candidate à l'élection présidentielle. Avant de tacler : "Le front républicain en PACA est déjà fait, LaREM menant une liste avec LR. Renaud Muselier et Jean Castex ont négocié, il y a 38 candidats LaREM sur la liste LR. (…) Cette alliance se fait au grand jour, elle est déjà faite. A charge pour les électeurs qui refusent de voter pour Emmanuel Macron de voter pour Thierry Mariani."


TG