Jean-Luc Mélenchon, "élu" Premier ministre en juin ?

Remaniement : Elisabeth Borne "parmi les figures les plus dures de la maltraitance sociale", selon Mélenchon

La rédaction de TF1info
Publié le 16 mai 2022 à 19h14, mis à jour le 17 mai 2022 à 12h49
JT Perso

Source : TF1 Info

La nouvelle Première ministre Elisabeth Borne est "parmi les figures les plus dures de la maltraitance sociale" dans la Macronie, a dénoncé lundi Jean-Luc Mélenchon.
Il espère être nommé à Matignon si la Nouvelle union de la gauche (Nupes) remporte les législatives de juin.

La nouvelle Première ministre Elisabeth Borne est "parmi les figures les plus dures de la maltraitance sociale" dans la Macronie. C'est ce qu'a dénoncé lundi Jean-Luc Mélenchon, qui espère être nommé à Matignon si la Nouvelle union de la gauche (Nupes) remporte les législatives de juin.

"Sa nomination commence dès les premiers instants par une tentative de tromperie, Mme Borne serait une femme de gauche", mais "nous ne lui accordons pas ce label", a affirmé Jean-Luc Mélenchon dans une déclaration à la presse. 

"Je propose à madame Borne un débat"

Il a cité plusieurs réformes portées par l'ancienne ministre du Travail, qu'il tient notamment pour "personnellement responsable qu'un million de chômeurs aient leur allocation baissée", et souligné qu'elle s'était "prononcée pour la retraite à 65 ans".

"Je propose à madame Borne un débat afin de discuter de la politique qu'elle veut mettre en œuvre et du bilan qu'elle a déjà", a ajouté la figure de gauche. Avant d'appuyer : "Nous avons un devoir de débat politique et de choix. Madame Borne représente tout ce qui n'a pas marché au cours des 20 dernières années."

Un peu plus tôt, via un tweet, l'ancien candidat à la présidentielle avait ironisé sur l'arrivée à Matignon d'un nouveau Premier ministre : "Grande tension avant la nomination de mon prédécesseur. Sera-t-elle de droite ou bien de droite ? Personne ne veut le job. C'est un CDD de mission d'intérim."


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info