Le gouvernement Borne II

Remaniement : Gérald Darmanin plus conforté que jamais malgré des polémiques en série

S.M
Publié le 4 juillet 2022 à 19h23
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Tenu pour responsable du fiasco du Stade de France, le ministre de l'Intérieur a été reconduit ce lundi à son poste.
Son portefeuille a même été élargi à l'Outre-mer.
Assez pour entraîner de vives critiques de l'opposition.

Sa nomination fait déjà grincer des dents l'opposition. Gérald Darmanin a été reconduit, ce lundi 4 juillet, en tant que ministre de l'Intérieur lors du remaniement gouvernemental annoncé dans la matinée. Tenu pour responsable du récent fiasco du Stade de France - pour lequel il s'est finalement excusé, reconnaissant une "part de responsabilité", il aurait pourtant pu en ressortir affaibli. 

Au contraire, le portefeuille du ministre de 39 ans est même renforcé puisqu'il s'occupera désormais de l'Outre-mer (qui perd son ministère indépendant), des collectivités locales et de l'immigration. C'est le plus large champ d'action d'un ministre de l'Intérieur depuis Claude Guéant en 2011. 

"Cynisme et mépris de la macronie"

Une promotion que Mathilde Panot, présidente du groupe de la France Insoumise (LFI) à l'Assemblée nationale, n'a pas manqué de railler. "Celui qui a envoyé le Raid et le GIGN lorsque les Guadeloupéens demandaient plus de justice sociale est aujourd'hui en charge des Outre-mer", regrette-t-elle, dénonçant sur Twitter le "cynisme et mépris de la macronie"

L'élu du Nord se voit également rappeler les accusations de viol qui pèsent à son encontre depuis 2017. Une affaire pour laquelle le parquet de Paris a requis un non-lieu en janvier, mais qui attise toujours autant les critiques de l'opposition. Toujours du côté de LFI, la députée Clémentine Autain dénonce une "réponse autoritaire et non solidaire" du nouveau gouvernement d'Élisabeth Borne. 

Au-delà de son portefeuille élargi, celui qui a été réélu en juin figure par ailleurs à la deuxième place de l'ordre protocolaire des ministres, juste derrière Bruno Le Maire, avec qui il incarne depuis 2017 l'aile droite de l'exécutif. 


S.M

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info