Le gouvernement Borne II

Remaniement : qui est Agnès Firmin Le Bodo, nouvelle ministre chargée de l'Organisation territoriale et des professions de santé ?

M.G
Publié le 4 juillet 2022 à 12h24
JT Perso

Source : TF1 Info

Agnès Firmin Le Bodo fait partie du nouveau gouvernement d'Elisabeth Borne, dévoilé ce lundi.
Récemment réélue députée dans la Seine-Maritime, elle hérite de l'Organisation territoriale et des professions de santé.
L'élue de 53 ans, proche d'Edouard Philippe, sera sous la tutelle de François Braun, nouvellement nommé ministre de la Santé.

Elle est l'une des nouvelles têtes de l'exécutif. Agnès Firmin Le Bodo intègre le nouveau gouvernement, a annoncé lundi l'Élysée. Elle a été nommée ministre chargée de l'Organisation territoriale et des professions de santé. Elle est placée sous l'égide du néo-ministre de la Santé et de la Prévention, François Braun. 

Une carrière linéaire... aux côtés d'Edouard Philippe

Ancienne pharmacienne, elle a fait son entrée en politique en intégrant le conseil départemental du Havre, après plusieurs années de militantisme. Elle y devient conseillère générale puis adjointe d'Edouard Philippe, dont elle est proche, pendant trois ans. Elle a ensuite été élue députée dans la 7ème circonscription de la Seine-Maritime, sous l'étiquette des Républicains, où elle a succédé à l'ancien Premier ministre. Cofondatrice du parti Agir, elle a quitté LR en 2018, en désaccord avec la ligne de Laurent Wauquiez. Elle rejoint finalement Horizons, le nouveau parti d'Edouard Philippe, fin 2021. Dans la foulée, elle en devient porte-parole. 

Lors de la précédente législature, elle a surtout siégé au sein de la commission des Affaires sociales à l'Assemblée nationale. Elle a également présidé la commission spéciale chargée d'examiner le projet de loi relatif à la bioéthique. En juin dernier, elle a obtenu un second mandat dans sa circonscription, sous la bannière de la majorité présidentielle, récoltant 57,87 % des suffrages face à Nancy Duboc (candidate de la Nupes). Elle est montée dans la hiérarchie, prenant la tête de la commission des affaires culturelles et de l'éducation, l'une des huit permanentes dans l'hémicycle. 

Lire aussi

Alors que son nom avait déjà circulé en 2020 après le départ d'Agnès Buzyn, elle intègre, cette fois, le gouvernement. La nouvelle ministre, passionnée de sport, va donc quitter son poste actuel et le laisser à sa suppléante, Agnès Carel. D'entrée, elle va avoir sur son bureau un dossier épineux, celui des déserts médicaux. 


M.G

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info