Stanislas Guerini favorable au maintien d'Elisabeth Borne à Matignon : "Elle avance avec beaucoup de courage"

par M.L
Publié le 26 juin 2023 à 10h12

Source : L'Invité Politique

Depuis plusieurs mois, la Première ministre apparaît fragilisée par la crise sociale de la réforme des retraites.
Dans un entretien à "La Provence", Emmanuel Macron semble pourtant reconduire sa confiance à Elisabeth Borne.
Elle est soutenue par le chef de l'État et tous ses ministres, a confirmé sur LCI le ministre de la Fonction publique Stanislas Guerini.

Alors que les rumeurs vont bon train sur un possible remplacement, Elisabeth Borne pourrait au contraire être maintenue à son poste. C'est ce qu'a laissé entendre Emmanuel Macron dans un entretien au journal La Provence, au cours duquel il a notamment annoncé que sa Première ministre allait faire le point sur différentes réformes dans la première quinzaine de juillet. Sans se prononcer sur l'avenir de la cheffe du gouvernement, le ministre de la Transformation et de la Fonction publique Stanislas Guerini s'est montré optimiste sur LCI à son sujet. "Elle a le soutien et la confiance du président de la République, de tous les ministres qui se sont engagés derrière elle", a-t-il assuré. 

"Très fier de travailler derrière elle"

Dans les colonnes de La Provence, Emmanuel Macron a expliqué que l'"on aura dans les quinze premiers jours de juillet à présenter la nouvelle stratégie de finances publiques, les avancées sur l'immigration et la planification écologique et Élisabeth Borne le fera". "Elle a ma confiance puisqu'elle est à la tête du gouvernement", a-t-il ajouté. Sans vouloir commenter ces déclarations du président, Stanislas Guerini a tout de même répété qu'il ne fallait "pas chercher midi à 14h". "Quoi de plus normal que le président de la République donne mandat à sa Première ministre pour donner de la visibilité, rendre des comptes aussi", a-t-il souligné. 

Interrogé sur sa volonté de voir la Première ministre rester, il a toutefois répondu sans hésiter : "Si je le souhaite ? Ma réponse est oui". Pour cause, il a loué la ténacité d'Elisabeth Borne, se disant "très fier de travailler derrière elle". "Elle a traversé des temps politiques pas simples", a-t-il rappelé, évoquant à demi-mot la bataille de la réforme des retraites. "Elle avance avec beaucoup de courage pour le pays, elle rassemble tout le gouvernement pour produire des résultats. C'est cette obsession-là du résultat que l'on a en partage, il n'y a que ça qui nous intéresse."

Quant à un possible remaniement parmi les autres ministres, Stanislas Guerini est aussi revenu sur le déplacement d'Emmanuel Macron à Marseille pour trois jours dès ce lundi, aux côtés de huit membres de son gouvernement, dont ceux en charge de l'Intérieur, de la Santé, de l'Éducation nationale ou encore de la Justice. Faut-il y voir là aussi le signe que ces ministres sont aussi confortés, que leur place sera maintenue ? "Il faut surtout y voir un signe d'action", a balayé le ministre de la Fonction publique. "Le pays avance et celui qui le fait avancer en premier lieu, c'est Emmanuel Macron. (...) C'est ça qui doit rassembler le gouvernement, produire des résultats et pouvoir avancer", a-t-il insisté. 


M.L

Tout
TF1 Info