Que vous soyez opposés ou favorables à la réforme des retraites, comment avez-vous vécu la journée de mobilisation de ce jeudi ?
Quelles conséquences ont eu cette grève à l'échelle d'une ville de 120.000 habitants ?
Reportage à Orléans.

Des trains supprimés, des week-ends en famille annulés au dernier moment... Comme toutes les villes de l'Hexagone, Orléans vit également au rythme des manifestations. Les habitants, les jeunes comme les plus âgés, éprouvent de la lassitude et de l'incompréhension.

Pendant les jours de grève comme ce jeudi 23 mars, les cafés connaissent une forte baisse de fréquentation. Mais à l'intérieur, il y a toujours les habitués qui débattent de la réforme des retraites. Dans la presse locale, l'intervention d'Emmanuel Macron, mercredi au 13H de TF1, ne fait pas la Une. 

Dans cet établissement, personne ne l'a écouté, sauf le patron. Au départ, il n'était pas contre cette réforme. Mais il a été déçu par le manque de prise en compte de la pénibilité. Jimmy, peintre en bâtiment qui a commencé à travailler à 16 ans pourra s'arrêter un peu plus tôt que les autres. Quant à Jean-Paul, un agriculteur de 83 ans va continuer à suivre les manifestations à la télévision.


La rédaction de TF1 | Reportage Justine Corbillon, Pauline Lormant

Tout
TF1 Info