Élections législatives : le camp présidentiel perd sa majorité absolue, poussée historique du RN

Législatives : la candidate soutenue par François Hollande battue par la Nupes et éliminée en Corrèze

Idèr Nabili
Publié le 13 juin 2022 à 11h14
JT Perso

Source : TF1 Info

Particulièrement critique contre la Nupes, François Hollande soutenait la socialiste dissidente, Annick Taysse, dans la 1ère circonscription de Corrèze.
Elle ne figure qu'en cinquième position, battue par la candidate de la Nupes, arrivée en tête.

Pari perdu pour François Hollande. L'ancien président de la République, très critique vis-à-vis de la Nupes, s'était investi dans la campagne des élections législatives. Dans son fief de Tulle, il s'était notamment déplacé pour soutenir Annick Taysse, candidate socialiste dissidente dans la 1ʳᵉ circonscription de Corrèze, celle-là même où l'ex-chef de l'État a été élu député pendant 20 ans. Mais ses électeurs ne lui ont pas été fidèles, sa candidate n'ayant terminé qu'en cinquième position, avec 9,96% des suffrages.

Le camouflet est encore plus sévère pour François Hollande, puisque les Corréziens ont plébiscité Sandrine Deveaud, candidate de la Nupes. Elle accède au deuxième tour en arrivant en tête avec 25,4% des voix où elle affrontera le Républicain Francis Dubois, (20,62%).

Lire aussi

La candidate soutenue par l'ancien président de la République a également été devancée par le prétendant de la majorité présidentielle et député sortant, Christophe Jerretie (19,32%), et celle du Rassemblement national, Maitey Pouget (15,13%).


Idèr Nabili

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info