Élection présidentielle 2022

Résultats élection présidentielle 1er tour : les Républicains se divisent sur les consignes de vote pour le second tour

Justine Faure
Publié le 11 avril 2022 à 7h42
JT Perso

Source : TF1 Info

Valérie Pécresse a annoncé ce dimanche soir qu'elle voterait "en conscience" pour Emmanuel Macron au second tour de l'élection présidentielle.
Mais tous les membres des Républicains n'ont pas fait de même, à l'instar d'Eric Ciotti qui a déjà indiqué qu'il refuserait de voter pour le chef de l'Etat le 24 avril.
Des prises de position différentes qui laissent présager de divisions au sein du parti, qui a réalisé le pire score de son histoire à une élection présidentielle.

Valérie Pécresse n'a pas tergiversé. A l'issue des résultats du premier tour de l'élection présidentielle, qui l'ont placée en 5e position sous la barre fatidique des 5%, la candidate des Républicains a déclaré qu'elle voterait "en conscience" pour Emmanuel Macron au second tour. "Malgré les profondes divergences que j'ai martelées tout au long de la campagne, je voterai en conscience Emmanuel Macron pour empêcher l'arrivée au pouvoir de Marine Le Pen et le chaos qui en résulterait", a-t-elle ajouté, sans pour autant en faire une consigne de vote claire. Si elle a été suivie par bon nombre des membres de son parti, quelques voix discordantes se sont toutefois fait entendre.

"Je ne donnerai aucune consigne de vote, je n'appellerai pas à voter pour Emmanuel Macron", a par exemple déclaré Eric Ciotti sur le plateau de TF1. "Je ne me reconnais pas dans sa politique, je ne le soutiendrai pas." "Les trois quarts des Français ont émis un vote de contestation contre le système en place, contre la politique de Macron. Je ne donnerai aucune consigne de vote par respect envers les Français mais je ne voterai pas Emmanuel Macron qui a failli. Les Français sont libres de leur vote !", a-t-il ajouté sur Twitter.

Gilles Platret, vice-président des Républicains, a adopté la même position. "La droite républicaine n’a pas à choisir entre Macron et Le Pen, entre la peste et le choléra. Ayons la décence de ne donner aucune consigne de vote. J’irai bien sûr voter, en mémoire des combattants de la Liberté française. Mais je voterai blanc. Préparons demain !", a-t-il écrit sur Twitter. Idem pour le sénateur Alain Houpert. "En 2017, le pays a choisi Emmanuel Macron en se fédérant autour d’un Front Républicain qui a donné naissance à un mandat qui n’a cessé de s’attaquer aux valeurs de la République. Je ne veux pas engager le pays 5 ans de plus sans que les Français puissent choisir leur avenir."

La sénatrice Valérie Boyer a, elle aussi, tweeté : "Emmanuel Macron devait enjamber la présidentielle en se qualifiant face à Marine Le Pen, aujourd'hui il prend le risque de la voir gagner. Les Français devront désormais choisir entre le populisme mondain d'Emmanuel Macron et le populisme tout court de Marine Le Pen." Sur BFMTV, le député LR du Vaucluse Julien Aubert a, lui aussi, indiqué qu'il ne voterait "pas pour Emmanuel Macron". 

Lire aussi

Macron encouragé à faire des "gestes" envers la droite

En revanche, d'autres ont été plus clairs et ont adopté la même position que Valérie Pécresse. "Le meilleur pour diriger notre pays, désormais, c’est Emmanuel Macron", a assuré Guillaume Larrivé, qui a appelé fin mars à "construire une nouvelle majorité" avec Emmanuel Macron en cas d'élimination de Valérie Pécresse au premier tour. "Le Président a l’expérience de l’Etat et des crises. Je voterai pour lui le 24 avril."

Jean-François Copé a également appelé "sans ambiguïté" à voter Emmanuel Macron pour "faire battre" Marine Le Pen, et estimé qu'il fallait "un nouveau pacte gouvernemental (où) la droite de gouvernement soit associée".  L'ancien commissaire européen et candidat au congrès LR Michel Barnier a annoncé sur CNews qu'il voterait "sans hésiter" pour le chef de l'Etat tout en l'invitant à faire des "gestes" et à dire "les mots" pour "montrer qu'il a compris la colère qui s'exprime dans le pays"

"Fidèle à (ses) valeurs et à l'histoire de (sa) famille politique", le président des députés LR Damien Abad votera lui aussi pour Emmanuel Macron "sans aucune hésitation", a-t-il dit sur Twitter. Et la députée Rachida Dati a appelé "en responsabilité" à voter pour le président. "On n'a pas le choix, sinon c'est le chaos pour les plus faibles", a-t-elle déclaré sur BFMTV.

Les Républicains tiendront ce lundi un comité stratégique et un bureau politique lors desquels ils décideront de la position officielle du parti à propos du second tour.

Retrouvez ici l'ensemble des résultats du premier tour de l'élection présidentielle.


Justine Faure

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info