La présidence Donald Trump

Élections américaines : le CAC 40 et les bourses dévissent après la victoire de Donald Trump

Alexandre DECROIX
Publié le 9 novembre 2016 à 5h56, mis à jour le 9 novembre 2016 à 11h21
Cette vidéo n'est plus disponible

Source : Sujet JT LCI

PANIQUE – L'ensemble des marchés financiers mondiaux a dévissé à fur et à mesure que la victoire de Donald Trump s'est précisée puis a été officialisée. A Paris, le CAC 40 a ouvert sur une baisse de près de 3%.

Les bourses du monde entier frémissent. À mesure que tombaient les résultats du face-à-face présidentiel américain entre Donald Trump et Hillary Clinton, les marchés financiers asiatiques ont trébuché ce mercredi matin par crainte de voir le milliardaire remporter la course à la Maison-Blanche. En Europe, les bourses, qui ont ouvert au moment de l'officialisation de la victoire du magnat de l'immobilier et de son discours, ont également ouvert en forte baisse.

Le CAC 40 a ainsi démarré la journée en baisse de 2,83%, pendant qu'à Francfort, le Dax a commencé la séance sur un plongeon de 2,87%.  Au Royaume-Uni, la Bourse de Londres chutait quant à elle de près de 5% sur les  marchés à terme.

À la Bourse de Tokyo, le Nikkei avait démarré en hausse de 0,64%, faisant le pari d'une victoire de Hillary Clinton. Mais il s'est rapidement fait hésitant avant de dévisser tout bonnement. À la clôture, l’indice star japonais dégringolait ainsi de 5,36%. Même chose à Hong-Kong, avec une perte de plus de 3% et à Sydney (-2%).

Aux Etats-Unis, les contrats à terme sur les deux principaux indices du  marché - qui reflètent le sentiment des investisseurs pour l'avenir - décrochaient aussi, de plus de 4%.

Un séisme comme le Brexit ?

La fébrilité était aussi de mise du côté des devises : le dollar montait à 105,47 yens avant  de décrocher à 101,3 yens. Idem face à l'euro qui grimpait à 1,1287 dollar, contre 1,0989 dollar auparavant. 

Mais c'est la monnaie mexicaine, baromètre de l'opinion des marchés ces dernières semaines sur l'issue du scrutin américain, qui a le plus dévissé, tombant en fin de matinée à Tokyo à 20,7431 pesos (contre 18,1634 pesos un peu plus tôt) pour un dollar. Son plus bas niveau historique, correspondant à un plongeon de 14%.

"Pour la seconde fois cette année, il semble que les marchés aient livré de mauvais pronostics. En juin, ils avaient tablé sur un maintien de la Grande-Bretagne dans l'Union européenne, cette fois ils pariaient sur une issue favorable avec la victoire de Clinton, et ils ont peut-être eu tort", a réagi un analyste de chez Oanda, faisant le lien entre l’élection américaine et le référendum sur le Brexit. 

Quand Donald Trump s'assure que sa femme Melania a bien voté pour luiSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible
Bernie Sanders, l'ancien adversaire d'Hillary Clinton, a voté dans le VermontSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible
Les marchés financiers en baisse car Donald Trump "n'est pas un homme politique", selon un économiste de Saxo BanqueSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

Alexandre DECROIX

Tout
TF1 Info