Élections législatives : le camp présidentiel perd sa majorité absolue, poussée historique du RN

Législatives : en Seine-Saint-Denis, la Nupes remporte les 12 sièges du département

Sébastie MASTRANDREAS
Publié le 20 juin 2022 à 0h43
JT Perso

Source : TF1 Info

Historiquement à gauche, la Seine-Saint-Denis était représentée depuis 2017 par cinq élus Insoumis et deux communistes.
Cette vague de la Nupes a éjecté trois députés LaREM sortants, un député LR et le président de l'UDI, Jean-Christophe Lagarde.

Une vague Nupes a déferlé sur la Seine-Saint-Denis. Ce dimanche 19 juin, la coalition de la gauche est sortie grande gagnante dans le département d'Ile-de-France. Ses candidats y ont remporté 12 sièges sur 12 au second tour des élections législatives. 

Historiquement marqué à gauche - la Seine-Saint-Denis était surnommée la "banlieue rouge" de Paris - le département était, depuis 2017, déjà représenté par des députés LFI (5 élus en 2017), PCF (2 élus) dans 7 de ses circonscriptions. Cette vague de la Nupes a éjecté trois députés LaREM sortants, un député LR et le président de l'UDI, Jean-Christophe Lagarde. 

Une grande majorité d'élus étiquetés LFI

Les députés tout juste élus sont très majoritairement issus du parti de Jean-Luc Mélenchon. Deux noms connus de la France insoumise, Alexis Corbière et Clémentine Autain, ont été réélus haut la main, dans respectivement la 7e et la 11e circonscription de Seine-Saint-Denis. Les trois autres candidats qui se présentaient à leur succession, à savoir Eric Coquerel (LFI), Stéphane Peu (PCF), Bastien Lachaud (LFI), ont été réélus respectivement dans les 1e, 2e et 6e circonscriptions du département. 

Parmi les nouveaux arrivants à l'Assemblée, Thomas Portes (LFI) a été élu dans la 3e circonscription ; ainsi que Soumya Bourouaha (PCF), suppléante de Marie-George Buffet dans la 4e circonscription et Aurélie Trouvé (LFI), suppléante de Sabine Rubin dans la 9e. Fatiha Keloua-Hachi (PS), a été élue dans la  8ème circonscription. Dans la 9e, Aurélie Trouvé (LFI) l'emporte. Nadège Abomangoli (LFI) est, elle, élue dans la 10ème circonscription. Jérôme Legavre (LFI) accède, lui, à la 12 circonscription.

Lire aussi

L'Insoumise Raquel Garrido a réussi l'exploit de mettre fin à 20 ans de règne de la droite dans la 5e circonscription de Seine-Saint-Denis pour ravir le siège de député au patron de l'UDI, Jean-Christophe Lagarde, qui partait pourtant favori dans son fief. Elle a hérité son engagement de sa famille, appartenant à la mouvance de l'extrême gauche, contrainte de fuir le Chili après le coup d'État de 1973.


Sébastie MASTRANDREAS

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info