L'info passée au crible
Verif'

Législatives : y a-t-il eu un "report massif" des électeurs de la Nupes vers le RN (et inversement) ?

Caroline Quevrain
Publié le 22 juin 2022 à 13h19, mis à jour le 22 juin 2022 à 15h56
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Pour François Bayrou, la Nupes et le RN se sont entraidés au second tour des législatives en votant l’un pour l’autre.
Mais le "report massif" évoqué n’a pas eu lieu : les comportements de ces électeurs sont assez similaires à ceux du camp présidentiel.

89 députés : c'est un score historique pour le RN et surtout inattendu, qui a été favorisé par la dislocation du front républicain. Et depuis le second tour de dimanche, chaque bord politique se rejette la responsabilité de la poussée du parti à l’Assemblée nationale. 

François Bayrou a lui aussi apporté son lot d’explications. Pour le président du MoDem, invité de France Inter mercredi 22 juin, "le score final est dû à deux choses : un report massif des électeurs du Front national sur Nupes, de l’extrême droite sur l’extrême gauche, et un report massif symétrique de Nupes sur le Front national. C’est ça qu’il s’est passé."

Mais est-ce vraiment à cela que l'on doit ces résultats et la présence de ces trois blocs à l'Assemblée ? François Bayou amplifie non seulement un report des voix qui n’a pas été si massif, d’un côté comme de l’autre, mais omet aussi d’évoquer le comportement de ses propres électeurs. Prenons d’abord les duels Ensemble-RN. Dans les 108 circonscriptions où les deux forces politiques se sont affrontées au second tour, 55 ont été remportées par Ensemble et 53 par le Rassemblement national, d’après le ministère de l’Intérieur.

Face à ces duels, comment ont agi les électeurs de la Nupes, qui n’avaient pas reçu de consigne claire ? Un sondage réalisé dimanche par Harris Interactive x Toluna pour M6 et RTL, sur un échantillon représentatif de 6310 personnes inscrites sur les listes, nous en dit un peu plus. Confrontés à ce cas de figure dans leur circonscription, 45% des électeurs ayant voté pour la Nupes au premier tour se sont abstenus au second, 31% ont voté pour le candidat Ensemble et 24% pour le candidat RN. Rien à voir avec un raz de marée pour le RN, avancé par François Bayrou.

Maintenant, regardons les 271 duels opposant la coalition présidentielle Ensemble à l'alliance de gauche Nupes du second tour : parmi eux, 177 ont été gagnés par le camp présidentiel et les 94 autres par la Nupes. D’après ce même sondage, les électeurs du RN du premier tour ont été 51% à s’abstenir au second dans ces circonscriptions, 25% à voter pour le candidat d’Ensemble et 24% pour celui de la Nupes. Ils ont donc été presque autant à voter pour la majorité que pour la coalition de gauche. 

Et si l’on va plus loin et que l’on regarde les comportements des électeurs de la majorité, confrontés à un second tour entre la Nupes et le RN, le schéma n’est pas si différent. Dans cette situation, 48% des électeurs d’Ensemble n’ont pas voté au second tour, 34% ont voté pour la Nupes et 18% pour le RN. Du côté d’Ipsos, les estimations, décryptées par Brice Teinturier, varient cependant : en cas de duel Nupes-RN, les électeurs de la majorité ont été 72% à s’abstenir, 16% à voter pour la Nupes et 12% pour le RN.

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Caroline Quevrain

Tout
TF1 Info