L'affaire Bygmalion

Législatives : mis en cause dans l'affaire Bygmalion, Jérôme Lavrilleux fait son retour en politique

La rédaction de TF1info
Publié le 21 juin 2022 à 13h58
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

L'ancien bras droit de Jean-François Copé fait son retour en politique.
Condamné dans l'affaire Bygmalion, Jérôme Lavrilleux sera le collaborateur parlementaire d'Alexandre Vincendet, député LR fraichement élu dimanche.

Retranché depuis 2015 en Dordogne, Jérôme Lavrilleux fait un retour - discret - en politique. Sans fracas, l'ex-bras droit de Jean-François Copé entre à l'Assemblée nationale par l'intermédiaire d'Alexandre Vincendet. Fraichement élu député Les Républicains ce dimanche 19 juin dans la 7e circonscription du Rhône, ce dernier a choisi Jérôme Lavrilleux comme collaborateur parlementaire. 

Un retour en politique inattendu tant son départ était fracassant. Pour rappel, c'est lui qui avait révélé l'affaire Bygmalion lors d'une confession télévisée en 2014. Celui qui était directeur-adjoint de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012 avait alors révélé que des prestations fournies par la société de communication pour la campagne du candidat de droite avaient été facturées à l'UMP et non pas aux comptes de campagne du candidat. 

En octobre 2021, il a été condamné dans cette affaire des comptes de campagne à trois ans de prison dont un an avec sursis. Ce qui ne l'empêche pas de revenir fouler le sol du Palais Bourbon. S'il avait reconnu une certaine responsabilité, Jérôme Lavrilleux avait tout de même fait appel de cette décision. 


La rédaction de TF1info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info