Élections législatives : le camp présidentiel perd sa majorité absolue, poussée historique du RN

Législatives : égalité parfaite entre les trois grandes forces politiques dans l'Hérault

La rédaction de TF1info
Publié le 20 juin 2022 à 7h55
JT Perso

Source : TF1 Info

Le camp d'Emmanuel Macron, le Rassemblement National (RN) et l'alliance de la gauche et des écologistes (Nupes) ont gagné chacun trois sièges de députés dans l'Hérault dimanche.
Le RN ne parvient pas à s'imposer dès que la circonscription touche ou frôle Montpellier, bastion historique de la gauche.

L'Hérault, symbole d'un paysage politique sans dessus dessous ? Le camp d'Emmanuel Macron, le Rassemblement national (RN) et l'Alliance de la gauche et des écologistes (Nupes), les trois grandes forces qui composent désormais la scène politique nationale, ont gagné chacun trois sièges de députés dans l'Hérault dimanche.

Le résultat de ces législatives est une déception pour les troupes d'Emmanuel Macron, qui avaient remporté sept des neuf circonscriptions du département lors des législatives 2017, après sa première élection à l'Élysée. C'est aussi une demi-déception pour les candidats regroupés sous la bannière de Jean-Luc Mélenchon, qui s'étaient qualifiés la semaine dernière dans les neuf circonscriptions du département, mais qui ne remportent finalement que trois duels.

La force de frappe du couple Ménard à Béziers

Dans l'Assemblée sortante, La France insoumise (LFI) ne comptait qu'une seule députée, mais les militants de l'Hérault espéraient un meilleur score au second tour. Plusieurs candidats battus ont reproché dimanche aux élus socialistes régionaux d'avoir soutenu des candidatures dissidentes au premier tour, dont les reports de voix ont été décevants à leurs yeux. Ils ont aussi accusé les ténors de la macronie de n'avoir pas suffisamment appelé à faire barrage contre l'extrême droite.

Le Rassemblement national, pour sa part, peut plus que jamais compter sur la force de frappe du couple Ménard à Béziers, où Emmanuelle, députée sortante et épouse du maire Robert, a pulvérisé son adversaire de la Nupes avec 69,83% des voix. Le parti de Marine Le Pen a également nettement gagné la très étendue 5e circonscription, dans l'ouest du département, et la 7e, du côté de Sète et d'Agde, face aux candidats soutenus par Jean-Luc Mélenchon. Le parti d'extrême droite ne parvient cependant pas à s'imposer dès que la circonscription touche ou frôle Montpellier, bastion historique de la gauche.

Lire aussi

Le camp macroniste sauve les meubles grâce à deux sortants, Patricia Mirallès, dans la 1re circonscription, au sud de Montpellier, et Patrick Vignal dans la 9e, aux portes de la Camargue.


La rédaction de TF1info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info