Après les élections législatives, une France ingouvernable ?

Élections législatives : Emmanuel Macron reçoit les forces politiques de l'Assemblée ce mardi

Dylan Veerasamy
Publié le 21 juin 2022 à 6h44
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Près de 48 heures après l’annonce des résultats du second tour des élections législatives, le président de la République recevra les représentants des forces politiques pouvant former des groupes à l’Assemblée nationale.
Pour rappel, aucun rassemblement n’a obtenu de majorité absolue lors de ce scrutin.

Après les élections, place aux discussions à l’Élysée. Deux jours après un second tour des élections législatives qui n’aura pas permis au moindre groupe de prendre le contrôle majoritaire de l’Assemblée nationale, le président de la République, Emmanuel Macron, s’apprête à recevoir les chefs de file des différents groupes présents dans l’hémicycle.

Christian Jacob, premier invité d'Emmanuel Macron

"Garant des institutions, le président de la République est déterminé à agir dans l'intérêt des Françaises et des Français, dépositaire du mandat que ces derniers lui ont accordé", a expliqué l'entourage du chef de l'État. "Dès lors qu'il n’y a pas de majorité alternative, la question de la manière de mener les transformations nécessaires pour le pays est posée. C'est le sens de cette rencontre avec les forces politiques : dialoguer et échanger pour l'intérêt supérieur de la Nation et bâtir des solutions au service des Français", a ajouté cette source.

Le premier cadre de parti reçu par Emmanuel Macron sera le président des Républicains, Christian Jacob. L’ancien ministre du Travail, qui a assuré rester dans l’opposition, ouvrira le bal dès 10 heures du matin, après avoir accepté l’invitation du président. Pour rappel, l’alliance entre les Républicains et l’UDI a obtenu 64 sièges à l’hémicycle.

Avec 27 sièges obtenus grâce à l’alliance de gauche sous la bannière de la Nupes (Nouvelle union populaire écologiste et socialiste), le Parti Socialiste pourra former un groupe parlementaire à l’Assemblée nationale, ce qui justifie l’invitation d’Emmanuel Macron à Olivier Faure, premier secrétaire du PS, à 11 heures. Même son de cloche pour Fabien Roussel et le Parti Communiste Français, invité à 18h30 grâce à l’obtention de 12 sièges.

François Bayrou, président d’un MoDem présent sous la bannière Ensemble !, et Stanislas Guérini, délégué général de Renaissance, la nouvelle appellation de LREM, seront reçus en début d’après-midi. Ayant obtenu respectivement 48 et 154 sièges à l’hémicycle, les deux hommes politiques discuteront avec un président de la République en leur faveur.

Enfin, Marine Le Pen sera reçue par son rival lors de l’élection présidentielle aux alentours de 17h30. La tête de file du Rassemblement national, qui a atteint un score historique avec 89 sièges à l’Assemblée nationale, pourrait voir son groupe devenir la force d’opposition majeure à LaREM en cas de désaccord au sein de la Nupes.


Dylan Veerasamy

Tout
TF1 Info