Rodéos urbains, un phénomène hors de contrôle

Rodéos urbains : la droite prône la méthode choc du "contact tactique"

Felicia Sideris
Publié le 26 septembre 2022 à 16h19
JT Perso

Source : JT 20h WE

Les rodéos urbains ont été au cœur de l'actualité cet été après avoir fait plusieurs victimes.
Ce mardi, des députés de droite ont demandé la mise en place de la doctrine britannique du "contact tactique".
La proposition de loi doit encore être soumise à la Commission des lois constitutionnelles.

Le fléau a défrayé la chronique tout l'été. Depuis le début du mois d'août, le rodéo urbain est au cœur des débats, notamment après que deux très jeunes enfants ont été percutés et blessés dans le Val-d'Oise. Mais malgré un gouvernement qui affiche fermement sa volonté de lutter contre cette pratique illégale de la moto, plusieurs élus ont appelé à utiliser la méthode du "contact tactique". Une stratégie trouvée outre-Manche, qui fait désormais l'objet d'une proposition de loi. 

Un "contact direct" avec la moto afin de l'arrêter

Comme son nom l'indique, la proposition de loi déposée le mardi 20 septembre vise à "lutter contre le fléau des rodéos urbains". Car pour les députés de droite, dont Christelle d'Intorni et Eric Ciotti, les mesures actuelles pour endiguer "ce phénomène dangereux" ne sont "pas suffisamment dissuasives".  "Il est urgent de réagir avant que de nouveaux drames, plus lourds encore, ne se produisent", plaident les élus LR en introduction du texte.

Lire aussi

Pour ce faire, ils s'inspirent de "nos voisins britanniques, eux aussi confrontés à ces comportements dangereux" qui auraient "décidé de prendre des mesures fortes pour lutter contre les malfaiteurs qui en sont responsables" avec une méthode qui vise à établir un "contact délibéré" entre le véhicule de police et la moto du suspect. Pour rappel, au Royaume-Uni, la seule ville de Londres a autorisé cette technique en octobre 2017 afin de réprimer une vague de vols à l'arrachée dans la capitale, commis par des suspects qui prenaient la fuite sur des deux-roues. 

Mais, "même si cette technique est utilisée principalement pour lutter contre la criminalité commise à l'aide de motos ou scooters", les élus de droite affirment qu'elle permet une "interpellation directe du suspect" et plaident pour son "efficacité" dans le cas des rodéos urbains. C'est pourquoi elle propose d'ouvrir "la voie juridique à la mise en place" de cette doctrine musclée. En plus d'aggraver les peines encourues pour les auteurs de ces délits, elle souhaite modifier le code de la route par un nouvel article. Il doit permettre aux "membres des forces de l'ordre" d'engager "un contact direct entre leur véhicule et le véhicule poursuivi afin de l’arrêter" en "veillant à ne pas causer de dommage à des tiers". Un texte qui irait donc encore plus loin que la règle britannique

"Contact tactique" : on vous explique la méthode choc de la police britanniqueSource : JT 20h Semaine
JT Perso

La proposition de loi a été renvoyée à la Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la République. 


Felicia Sideris

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info