Sécurité à Lyon : Gérald Darmanin annonce des renforts policiers et un nouveau centre de rétention

Léa Prati avec AFP
Publié le 30 juillet 2022 à 10h54, mis à jour le 30 juillet 2022 à 11h05
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Après les incidents dans le quartier de la Guillotière, le ministre de l'Intérieur se rend à Lyon ce samedi 30 juillet.
Il annonce l'ouverture prochaine d'un deuxième centre de rétention administrative et l'arrivée de policiers supplémentaires.

Le ministre de l'Intérieur se rend à Lyon samedi, quelques jours après que des policiers ont été agressés dans le quartier de la Guillotière. Gérald Darmanin doit rencontrer les victimes, et inaugurer un Centre de rétention administrative (CRA) de 140 places. Il annonce par ailleurs qu'un deuxième CRA sera ouvert à Lyon début 2023. 

Cette décision "permettra de doubler la capacité d'accueil des étrangers en rétention", explique Gérald Darmanin dans un entretien pour Le Progrès. 200 nouveaux policiers aux frontières y seront affectés. "Dans la préfecture du Rhône, depuis le 1er janvier, on a augmenté de 22% le nombre d’interpellations, ce qui correspond à 2051 personnes. Les expulsions se sont accrues de 41%", a-t-il affirmé en ajoutant que "les retours dans les pays du Maghreb" ont augmenté de "plus de 50%".

Gérald Darmanin affirmé par ailleurs que "35% des actes de délinquance sont commis dans la métropole lyonnaise par des personnes étrangères". Selon lui, il y aurait 179 points de deal dans le Rhône, un chiffre en baisse de 30% par rapport à 2021. "On a fait des saisies très importantes, grâce au harcèlement des points de deal: 210 kg de résine de cannabis en 2022, 4 kg de cocaïne, 4 kg d’héroïne, des dizaines d’armes et des milliers d’euros d’avoirs. Il faut continuer à intensifier ces actions."

Lire aussi

370 policiers supplémentaires d'ici 2023

Après l'attaque des policiers à la Guillotière, Gérald Darmanin avait mis en cause un suspect étranger en situation irrégulière, finalement mis hors de cause, mais promis qu'il serait de toute façon expulsé. Mardi, le ministre avait annoncé la présentation "à la rentrée de septembre" d'une loi pour lever "toutes les réserves" législatives empêchant l'expulsion du territoire des étrangers délinquants

Pour renforcer la lutte contre la délinquance à Lyon et plus particulièrement dans le quartier la Guillotière, Gérald Darmanin a par ailleurs indiqué l'arrivée d'une deuxième compagnie de CRS, soit 70 personnes, qui restera à demeure dans l'agglomération. En plus de cela, le ministre de l'Intérieur a affirmé qu'en tout, ce seront plus de 300 policiers supplémentaires qui seront affectés dans la métropole, d'ici 2023. "Nous avons eu, en 2021, cent policiers supplémentaires. Quarante seront affectés dès le 1er août dans la métropole, ce chiffre sera complété en fin d’année. Il y en aura donc bien 200, en deux ans, et 300, l’an prochain", soit 370 policiers et CRS au total.


Léa Prati avec AFP

Tout
TF1 Info