La France face à une 3e vague d'ampleur

83% des Français favorables à l'allègement du confinement par étapes

Vincent Michelon
Publié le 24 novembre 2020 à 23h58, mis à jour le 25 novembre 2020 à 8h28
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

L'essentiel

EXCLUSIF - Selon notre sondage Harris Interactive pour LCI, 67% des Français ont été convaincus par le chef de l'État lors de sa huitième allocution consacrée au Covid-19.

Les mesures annoncées par Emmanuel Macron mardi 24 novembre semblent plutôt bien accueillies à chaud. Selon notre sondage Harris Interactive pour LCI publié après l'allocution présidentielle, publié deux heures après l'intervention présidentielle, 67% des sondés ont jugé le chef de l'État "convaincant", un résultat similaire à celui qui avait suivi l'allocution du 28 octobre dernier. 

Selon ce sondage, 89% des Français approuvent la première mesure, consistant à rouvrir l'ensemble des commerces à compter du samedi 28 novembre. En outre, 83% des personnes interrogées sont favorables à l'allègement du confinement en plusieurs étapes, annoncé dans le même temps par le président de la République. 

Moins de soutien sur la fermeture prolongée des restaurants

Les Français sont en revanche beaucoup plus mesurés sur le prolongement de la fermeture des restaurants, qui ne pourraient retrouver une activité normale qu'après le 20 janvier 2021. Sur ce sujet, 59% des sondés soutiennent l'idée d'une réouverture décalée, et non en même temps que les commerces. 

En outre, 68% des Français soutiennent la réouverture des lieux de culte dès le 28 novembre, comme l'a annoncé le chef de l'État. 

Des fêtes de fin d'année entre proches

Selon notre sondage, enfin, 73% des Français indiquent qu'ils ont l'intention de respecter strictement le confinement jusqu'à son terme, le 15 décembre. Un résultat en net repli par rapport au 28 octobre dernier, quand 98% des sondés assuraient encore qu'ils le respecteraient strictement. 

S'agissant des fêtes de fin d'année, 36% des sondés indiquent qu'ils vont passer Noël avec les seuls membres de leur foyer, contre 59% qui envisagent de voir quelques proches "en nombre limité". Et 54% prévoient de passer le Nouvel An au sein de leur foyer, contre 42% qui pensent voir quelques proches. 

Enquête réalisée en ligne le 24 novembre, à partir de 20h30, après l'intervention d'Emmanuel Macron, auprès d'un échantillon de 807 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.