Élection présidentielle 2022

SONDAGE EXCLUSIF : Forte percée de Valérie Pécresse, Emmanuel Macron toujours en tête

L.C
Publié le 6 décembre 2021 à 20h02, mis à jour le 7 décembre 2021 à 17h22
JT Perso

Source : TF1 Info

ENQUÊTE - Dans notre sondage IFOP-Fiducial en partenariat avec "Le Figaro", la candidate LR Valérie Pécresse profite de l'effet de sa désignation, rattrapant Marine Le Pen et se retrouvant en position de se qualifier pour le 2nd tour. Eric Zemmour descend pour sa part de 15% à 13%.

A qui profite ce week-end politique ? Tout juste investie par son parti Les Républicains, Valérie Pécresse s'installe déjà comme la femme forte, ex-aequo avec Marine Le Pen et devant Eric Zemmour, dans les intentions de vote au 1er tour de l'élection présidentielle. C'est l'enseignement majeur de notre sondage réalisé avec IFOP-Fiducial pour LCI et Le Figaro, entre le 4 et 6 décembre, auprès de 1341 personnes.

Avec 17% d'intentions de vote, elle progresse de 7 points et rattrape la candidate RN Marine Le Pen. La championne des Républicains a désormais dans son viseur le président de la République - mais pas encore candidat - Emmanuel Macron, crédité à 25%. Eric Zemmour, pour sa part, se place derrière, avec 13% d'intentions de vote. 

En clair, si le premier tour de l'élection présidentielle se déroulait ce dimanche, Valérie Pécresse pourrait prétendre au second tour du scrutin.

Comme pour Marine Le Pen, elle rencontre plus de votes chez les femmes que les hommes, mais mord aussi bien sur les classes sociales les plus aisés, diplômés et âgés (12% chez les CSP+) que celles populaires (11%) et sans emploi (11%). Avec son image de Parisienne, la présidente de la région Île-de-France séduit cependant davantage les urbains (19%) que les Français les plus éloignés des villes (11%). Mais elle conserve la plus grosse part de l'électorat - 54% - qui avait voté pour François Fillon en 2017. Le reste se découpe entre Emmanuel Macron (17%) et Eric Zemmour (22%).

Lire aussi

Si Valérie Pécresse remporte le 1er tour, elle devra néanmoins laisser l'Elysée à son actuel résident (48% pour la candidate LR contre 52% pour Emmanuel Macron) au deuxième tour. 

Selon le scénario selon lequel Marine Le Pen se qualifiait pour le 2nd tour, elle s'inclinerait avec 44% des suffrage face au président de la République sortant, donné toujours vainqueur. C'est presque 10 points de plus dans l'hypothèse où Eric Zemmour venait à franchir le premier tour. Dans le round final, l'ex-polémiste ne récolterait que 37% des intentions de votes.

Car, autre enseignement de ce sondage, Eric Zemmour (Reconquête!) perd en popularité. Crédité 15% des voix il y a pile deux semaines, il cède deux points dans ce sondage réalisé entre le 4 et 6 décembre, soit jusqu'au lendemain de son meeting à Villepinte. 

Par ailleurs, Anne Hidalgo (PS) continue sa chute : de 8.5% d'intention des voix début septembre, elle tombe à 5% selon ce dernier sondage. Avec respectivement 6% et 9% au premier tour, Yannick Jadot (EELV) et Jean-Luc Mélenchon (LFI) s'en sortent mieux que la candidate PS, mais ne font pas remonter le poids de la gauche.

Seul Emmanuel Macron, conserve une même lancée, avec 25% des intentions de vote. Sondage après sondage, il conforte son socle électoral au premier tour, et devance toujours largement ses concurrents.


L.C

Tout
TF1 Info