Sondage exclusif : Taubira ne décolle pas, Macron toujours en tête devant Pécresse et Le Pen

Publié le 5 janvier 2022 à 17h00, mis à jour le 5 janvier 2022 à 21h34

Source : TF1 Info

GAUCHE - Selon le baromètre Ifop-Fiducial pour LCI, publié ce mercredi 5 janvier, si elle était candidate, Christiane Taubira ne réussirait pas à fédérer la gauche. Elle oscillerait entre 2,5 et 5% des suffrages en cas d'union avec Anne Hidalgo et Arnaud Montebourg.

Christiane Taubira dira mi-janvier si elle est candidate à l'élection présidentielle. Si elle arrivait à fédérer derrière elle Anne Hidalgo et Arnaud Montebourg - les seuls à gauche à s'être montrés favorables à une union, via une primaire - ferait-elle mieux qu'eux au premier tour de l'élection présidentielle le 10 avril prochain ? C'est ce que mesure le dernier baromètre Ifop-Fiducial pour LCI et Le Figaro publié ce mercredi 5 janvier.

Selon la première hypothèse testée, sans Christiane Taubira, la maire de Paris recueillerait 3,5% des suffrages (-1 point) et l'ancien ministre de l'Économie de François Hollande 1% (=). Jean-Luc Mélenchon (LFI) obtiendrait 8,5% des voix, Yannick Jadot (EELV) 7% et Fabien Roussel (PCF) 2,5%.  

Si Christiane Taubira était candidate sans que personne à gauche ne se désiste à son profit, l'ancienne garde des Sceaux recueillerait 2,5% des votes. Moins bien que la maire de Paris (3%) mais mieux qu'Arnaud Montebourg (1%). Les intentions de vote en faveur de Jean-Luc Mélenchon et Fabien Roussel ne bougeraient pas, Yannick Jadot perdait un demi point, à 6,5%.  

En cas de désistement d'Anne Hidalgo et Arnaud Montebourg derrière Christiane Taubira, cette dernière obtiendrait alors 5% au premier tour. Là encore, les scores de ses trois principaux adversaires seraient similaires : 8,5% pour Jean-Luc Mélenchon, 6,5% pour Yannick Jadot et 2,5% pour Fabien Roussel. 

Macron quoi qu'il arrive en tête au premier tour, devant Pécresse et Le Pen

Quels que soient les candidats à gauche, Emmanuel Macron arriverait en tête au premier tour. Il recueillerait entre 25,5 (avec Taubira, Hidalgo et Montebourg) et 27% des voix (sans Taubira, avec Hidalgo et Montebourg). Suivraient Valérie Pécresse et Marine Le Pen, au coude-à-coude, toutes les deux oscillant entre 16 et 16,5%. Confirmant sa baisse dans les sondages, Eric Zemmour recueillerait entre 13 et 13,5% des suffrages.

Etude menée en ligne du 3 au 5 janvier 2022 selon la méthode des quotas sur un échantillon de 1332 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.


Justine FAURE

Tout
TF1 Info