Élection présidentielle 2022
Exclusif

Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 2 mars

La rédaction de TF1info
Publié le 2 mars 2022 à 16h57
Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 2 mars

Source : Ifop

Tous les jours jusqu'à l'élection présidentielle, l'Ifop-Fiducial mesure "en temps réel" les intentions de vote pour LCI, Paris Match et Sud Radio.
Quels scores les candidats obtiendraient-ils au premier et au second tour du scrutin ?
Retrouvez le baromètre de ce mercredi 2 mars.

À 48 heures de la fin de la période d'envoi des parrainages qui doit marquer le début officiel de la campagne présidentielle, celle-ci est percutée de plein fouet par la guerre en Ukraine déclenchée par la Russie. Les discours des candidats, à l'heure où les bombes de Vladimir Poutine s'abattent sur Kiev, peinent à se faire entendre. La campagne se poursuit malgré tout jusqu'au 10 avril prochain. Tous les jours jusqu'au scrutin, grâce à son partenaire Ifop-Fiducial, LCI propose une photographie en temps réel des rapports de force entre les candidats. 

Les résultats de ce "rolling", publiés tous les jours à 17h, permettent tout au long de la campagne d'avoir une idée plus précise des évolutions des scores des candidats. Comment ont-ils évolué depuis la veille ? Voici les résultats de ce mercredi 2 mars, à 39 jours du premier tour.

Si l'élection présidentielle avait lieu dimanche prochain, quelles seraient les intentions de vote des Français au premier tour, en classant les candidats du meilleur au moins bon score ?

- Emmanuel Macron, 28% (=)

- Marine Le Pen, 17% (=)

- Valérie Pécresse, 13,5% (+0,5)

- Éric Zemmour, 12,5% (-0,5)

- Jean-Luc Mélenchon, 11% (+0,5)

- Yannick Jadot, 4,5% (-0,5)

- Fabien Roussel, 4,5% (=)

- Anne Hidalgo, 2,5% (=)

- Nicolas Dupont-Aignan, 2% (-0,5)

- Jean Lassalle, 1,5% (=)

- Christiane Taubira*, 1,5% (=)

- Philippe Poutou, 0,5% (=)

- Nathalie Arthaud, 0,5% (=)

- Hélène Thouy, 0,5% (+0,5)

Ifop

L'actualité internationale, dominée par la guerre en Ukraine, continue de porter le président de la République, Emmanuel Macron, toujours pas officiellement candidat pour un second mandat, en tête de ce sondage, à 28% des intentions de vote. Marine Le Pen demeure en deuxième position, alors même qu'elle est attaquée de toute part pour sa proximité avec Vladimir Poutine. De même pour Éric Zemmour, qui a obtenu ses parrainages le 1er mars, mais qui perd un demi-point ce mercredi, après avoir déjà perdu un point la veille. La candidate des Républicains, Valérie Pécresse, en légère hausse, passe devant le candidat de Reconquête!, désormais talonné par celui de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon.

*En revanche, Christiane Taubira n'est plus dans la course. Faute de parrainages, elle a jeté l'éponge ce mercredi à la mi-journée. Une partie de l'échantillon ayant été testée avant l'annonce de la gagnante de la Primaire populaire, elle figure encore dans les résultats de notre sondage.

Macron conserve son avance au second tour

Au second tour, en cas d'affrontement entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, dans un remake de 2017, l'actuel président de la République l'emporterait avec 56,5% des voix (=). Face à Valérie Pécresse, il serait élu avec 61% des suffrages (+0,5). Face à Éric Zemmour, il bénéficierait du vote de 65% des électeurs (=).

À noter également que 70% (=) des électeurs prévoient d'aller voter au premier tour de l'élection présidentielle. En l'état, l'abstention s'établirait donc à 30% (=). Aussi, 72% (+1) des électeurs se disent sûrs de leur choix de vote au premier tour, notamment les électeurs de Marine Le Pen (81%), Éric Zemmour (78%) et Jean-Luc Mélenchon (75%).

Méthodologie : Un sondage "rolling" est une enquête en continu réalisée sur le principe d'un cumul glissant de vagues d'enquêtes quotidiennes. La vague d'enquête du jour est cumulée avec les vagues des deux jours précédents dans le cadre d'un échantillon agrégeant au total environ 1500 personnes. L'enquête a été menée auprès d'un échantillon de 1505 personnes, représentatif de la population résidant en France métropolitaine âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 26 février au 2 mars 2022. La marge d'erreur est comprise entre 1,4 et 3,1 points.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info