Travailler avec son animal de compagnie, la mairie de Paris veut le permettre à ses agents

Dylan Veerasamy avec AFP
Publié le 11 octobre 2022 à 19h31
JT Perso

Source : TF1 Info

La Ville de Paris songe à autoriser les agents isolés à venir avec leur animal de compagnie.
Une pratique peu courante en France, mais qui aurait des effets positifs sur la santé.
Pourtant, elle ne fait pas l'unanimité au sein du Conseil municipal.

Et si travailler avec son chien ou son chat devenait possible ? Cela pourrait peut-être devenir le cas pour certains agents de la mairie de Paris. Car la Ville de Paris souhaite permettre aux agents n’étant pas en contact avec le public de travailler avec leur animal de compagnie.

Un moyen de favoriser les relations sociales

La municipalité va "prolonger les échanges avec les organisations syndicales" afin de "permettre aux agents demandeurs et n'étant pas en contact avec le public, de venir travailler accompagnés de leur animal domestique", a annoncé le Conseil municipal, approuvant un vœu présenté par Florence Berthout, maire de l’opposition dans le 5e arrondissement de Paris.

Selon ce texte rédigé d'un commun accord avec la majorité de gauche, l'accueil d'un animal d'un agent devra se faire avec "l'accord du chef d'établissement et des autres agents composant son collectif de travail". Pour Florence Berthout, la présence d’un animal de compagnie pourrait avoir un effet positif sur les conditions de travail, estimant que cela peut "faciliter les échanges entre collègues". Elle se base également sur une étude scientifique de 2017, selon laquelle cette présence animalière entraîne une "baisse de 23% des risques de maladie cardiovasculaire".

Une proposition qui ne fait pas l'unanimité

Bien que discuté par le Conseil municipal de la Ville de Paris, l’idée ne fait pas l’unanimité. L'élue du groupe Les Républicains et apparentés Anne Biraben a dénoncé une "fausse bonne idée". "Ce vœu est vague sur la liste des animaux inclus", a ajouté l'élue. Une liste selon laquelle un arrêté de 2006 qualifie de domestiques "les chats et chiens, les chevaux, les furets, les porcs, les chameaux, les souris, les paons, les faisans, les carpes ou encore les vers à soie".

Lire aussi

À l’heure actuelle, seules quelques grandes villes comme Nice et Grenoble ont autorisé leurs agents à se rendre sur leur lieu de travail en compagnie de leur chien.


Dylan Veerasamy avec AFP

Tout
TF1 Info