La Nupes, l'alliance de gauche à l'Assemblée nationale

Une résolution du PCF assimilant Israël à "un régime d'apartheid" crée le malaise au sein de la Nupes

L.C
Publié le 22 juillet 2022 à 13h22, mis à jour le 23 juillet 2022 à 14h57
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Le député socialiste Jérôme Guedj dénonce ce vendredi un projet de résolution déposé à l'Assemblée Nationale par les communistes, cosigné par des députés LFI, PS et un écologiste.
Ce texte "condamne l'institutionnalisation par Israël d'un régime d'apartheid à l'encontre du peuple palestinien" et veut reconnaître le boycott des produits israéliens.
Pour Jérôme Guedj, le texte ne sert par la paix entre les deux pays.

Un nouveau sujet de discorde au sein de la Nupes ? Le socialiste, Jérôme Guedj, critique, ce vendredi, une proposition de résolution "condamnant l'institutionnalisation par Israël d'un régime d'apartheid à l'encontre du peuple palestinien" à l'Assemblée nationale, à l'initiative des communistes et cosignée par 38 députés PCF et LFI de l'intergroupe.

La Nupes, à l'initiative ?

"Ces 24 pages transpirent la détestation d'Israël", fustige l'élu d'Essonne sur Twitter, après avoir pris connaissance du texte déposé par le communiste Jean-Paul Lecoq, aussi vice-président de la commission des affaires étrangères. Si le socialiste dit pouvoir "défendre" la reconnaissance officielle de la Palestine, il s'oppose à la qualification d'apartheid du régime israélien ainsi qu'au boycott de leurs produits, "deux points inacceptables" soutenus par le projet de résolution. "Je ne comprends pas en quoi une telle mise au ban d'un État fait avancer d'un millimètre la paix", poursuit-il.

Parmi les signataires, figurent pourtant des membres de son groupe, dont la socialiste Christine Pires-Beaune, les écologistes Sabrina Sebaihi et Aurélie Taché, le communiste et ancien candidat à la présidentielle Fabien Roussel, ou encore les Insoumis Adrien Quatennens, David Guiraud et Bénédicte Taurine.

"Il ne s’agit évidemment pas d’une initiative de la Nupes, jamais évoquée ni à fortiori décidée dans notre intergroupe. Des députés PC, LFI, EELV et PS l’ont signé individuellement", assure-t-il, ajoutant que le PS ne suit "pas du tout ces positions".

Lire aussi

Dimanche dernier, le député avait déjà critiqué les propos de Mathilde Panot sur la rafle du Vél d'Hiv qui avait fait bondir plusieurs élus ou ex-élus de la majorité. "Quand on s'offusque légitimement des équivalences hasardeuses et injurieuses, on s'abstient soi-même d'y céder", avait-il écrit sur Twitter.

"La #ResolutionIsrael n’amènera pas la paix et importera des conflits en France", a également dénoncé sur Twitter, samedi, la maire PS de Paris Anne Hidalgo. "Il faut au contraire favoriser les échanges comme nous le faisons avec les villes israéliennes et palestiniennes. Le boycott ne réglera rien."


L.C

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info