Vaccination Covid : François Braun reconnaît un bilan mitigé

Publié le 18 décembre 2022 à 12h08

Source : TF1 Info

Dans un entretien au "JDD", le ministre de la Santé appelle les Français à se faire vacciner à l’approche des fêtes de Noël.
Il réaffirme que tous, dès l'âge de cinq ans, peuvent recevoir la dose de rappel automnal.
Alors que le Covid "tue encore", François Braun en appelle à la responsabilité notamment des directeurs d’Ehpad.

Tous les médecins (ou presque) vous le diront : mieux vaut tard que jamais. À l’approche des fêtes de Noël, les Français sont de plus en plus nombreux à pousser les portes des pharmacies. Après un démarrage poussif, la campagne pour la dose de rappel automnal contre le Covid enregistre un petit rebond depuis quelques jours. En deux semaines, d'après les chiffres de la Direction générale de la Santé (DGS), le rythme des injections a progressé de 40%.

"Le Covid tue encore"

Mais pour le ministre de la Santé, interrogé par nos confrères du Journal du dimanche, cela reste encore très insuffisant. "On est moins bons que les campagnes précédentes et moins bons que certains de nos voisins européens", reconnaît François Braun. À l'entendre, plusieurs raisons l’expliquent. "Cette campagne de vaccination (...) a été moins relayée par les médias. Il y a aussi une certaine lassitude de nos concitoyens par rapport à la vaccination. Les gens veulent en finir avec le Covid, passer à autre chose. Mais le Covid est toujours là, il tue encore, il ne faut pas relâcher nos efforts", souligne-t-il. 

La semaine dernière, le ministre de la Santé avait évoqué le chiffre de "2,8 millions de personnes" ayant reçu une injection depuis début octobre. "Pour le Covid, chez les plus de 80 ans, on approche les 30% seulement. C’est encore trop bas et ça me préoccupe", déplore François Braun, qui appelle tous les directeurs d'Ehpad à "organiser sans délai la vaccination des personnes". Il rappelle, en outre, qu'"aujourd’hui, toute personne peut se faire vacciner à partir de 5 ans" tandis que les médecins recommandent de faire se vacciner au plus tard le 17 décembre

L'épidémie, qui avait connu une accalmie après une vague au sortir de l'été, est repartie depuis près d'un mois. Ce rebond a d'ores et déjà donné lieu à un nombre d'hospitalisations Covid - plus de 24.000 - sans précédent depuis le printemps dernier.

La vague actuelle pourrait toutefois avoir atteint son sommet. S'il est difficile de donner une idée fidèle du nombre de cas, les mesures étant affectées par un mouvement social chez les biologistes, les indicateurs témoignent d'un début de recul des contaminations.

"Ce que l'on observe au niveau national, c'est une légère baisse du taux de positivité", mais "les nouvelles hospitalisations de patients Covid-19 sont toujours en hausse" et "les décès (...) continuent d'augmenter", a indiqué, vendredi lors d'une conférence de presse, Nicolas Methy, expert chez Santé publique France. Cependant, ce pic éventuel ne se traduit pas encore à l'hôpital. La semaine dernière, les nouvelles hospitalisations ont progressé de 2% à 7475 patients, une première estimation qui risque probablement d'être relevée à la hausse. Les décès, eux, ont nettement progressé (+7,5%), à plus de 700 la semaine dernière. 


La rédaction de TF1info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info