La France face à une 3e vague d'ampleur

Valérie Pécresse juge inéluctables de nouvelles restrictions en Ile-de-France

Léa LUCAS
Publié le 28 février 2021 à 14h10
JT Perso

Source : TF1 Info

CONFINEMENT - Invitée du Grand Jury LCI-RTL-Le Figaro ce dimanche, la présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse a estimé que des mesures devraient être annoncées dans les jours à venir afin de lutter contre la reprise de l'épidémie en région parisienne.

Les Franciliens doivent-ils se préparer à de nouvelles restrictions ? La réponse est plutôt oui, à entendre Valérie Pécresse. La présidente de la région Ile-de-France a jugé "évident" que l'Ile-de-France allait devoir prendre de nouvelles mesures pour éviter une flambée épidémique, dimanche lors du Grand Jury LCI-RTL-Le Figaro.

L'élue a écarté d'emblée la mesure suggérée par la mairie de Paris cette semaine, à savoir un confinement de la capitale durant trois semaines. "Ce qui me paraîtrait  invraisemblable, c'est de confiner Paris sans confiner l'ensemble de la région", a-t-elle réagi à ce sujet, jugeant que la situation devait être observée à l'échelle de l'Ile-de-France dans son ensemble. 

Éviter un reconfinement strict

 "Il y aura certainement des mesures de restrictions qui seront annoncées" dans les jours à venir, a également affirmé Valérie Pécresse. Afin d'en clarifier les contours, cette dernière s'apprête à rencontrer les préfets ainsi que le directeur de l'Agence Régionale de Santé (ARS) dès demain. "Ils vont me proposer des mesures, celles qui leur paraissent les plus adaptées au vu de la situation épidémiologique de la région".

Il faut "tout faire" pour éviter un reconfinement, a toutefois estimé la présidente de région, saluant les efforts de l'exécutif dans ce sens. Limiter les déplacements entre la capitale et le reste de la France pourrait être une option. "Il ne faut pas prendre des mesures privatives de liberté qui ne sont pas efficaces. Il faut prendre des mesures strictement proportionnées" à l'évolution de l'épidémie et que "ces mesures soient réversibles" en cas d'inefficacité, a prévenu Valérie Pécresse.

La présidente de l'Ile-de-France a conditionné de nouvelles restrictions à trois mesures, prioritaires selon elle : le renforcement du télétravail, l'accélération de la vaccination et des tests "massifs" dans les écoles. 


Léa LUCAS

Tout
TF1 Info