Invité de LCI ce dimanche, Gérald Darmanin dit ressentir "beaucoup de tristesse" après la découverte d'ossements confirmant la mort du petit Émile.
Le ministre de l'Intérieur a promis de maintenir les renforts de gendarmerie afin "d'aller plus vite et découvrir la vérité".

Quelques heures après l'annonce de la découverte des ossements du petit Émile, confirmant la mort du garçonnet, Gérald Darmanin a exprimé "sa tristesse" et promis de poursuivre l'effort pour découvrir la vérité dans cette affaire, ce dimanche 31 mars sur LCI.

"J'ai beaucoup de tristesse pour ce petit garçon, ce petit ange", a déclaré le ministre de l'Intérieur, interrogé par Darius Rochebin. "On est tous, je crois, profondément touché à chaque fois qu'il y a un drame qui touche un enfant." 

Des experts sur place "pour aller plus vite"

Gérald Darmanin a par ailleurs remercié les gendarmes, dont "plus de 100 se sont mobilisés depuis plusieurs semaines" dans cette enquête. "On va continuer à mettre beaucoup de monde à disposition de la justice", a-t-il ajouté. 

Le ministre de l'Intérieur a ainsi annoncé "accéder à la demande de l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN)", afin d'envoyer les experts "sur place pour aller plus vite et découvrir ce qu'il s'est passé".

"Je suis certain qu'on trouvera ce qu'il s'est passé, et j'espère que trouvera le ou les coupables", a conclu le ministre de l'Intérieur. 


Vincent MICHELON

Tout
TF1 Info