Afghanistan : Emmanuel Macron n'a-t-il jamais parlé de "vague migratoire" ?

Publié le 5 octobre 2021 à 13h02, mis à jour le 5 octobre 2021 à 13h11

Source : Sujet JT LCI

LE POIDS DES MOTS - Emmanuel Macron a nié ce mardi matin avoir utilisé l'expression "vague migratoire" pour évoquer les ressortissants Afghans accueillis en France, assurant qu'il était au contraire resté "prudent" sur les termes utilisés. Qu'en est-il réellement ?

Il faut savoir peser ses mots. D'autant plus lorsqu'on occupe la plus haute fonction de l'État. Invité ce mardi 5 octobre sur France inter, Emmanuel Macron a été interrogé sur les propos qu'il avait tenu cet été en plein conflit afghan. Or, devant Léa Salamé, le président de la République a contesté avoir évoqué des "vagues migratoires"

"J'ai toujours été prudent sur ce terme", a assuré Emmanuel Macron, revenant sur son discours du 16 août dans lequel il assure avoir voulu "alerté les Français, dans le bon ordre des facteurs" des événements à venir. "D'abord en rappelant ce que la France avait fait, ensuite en disant que l'urgence est humanitaire, et en disant que nous devons nous organiser sur la question migratoire", a-t-il énuméré devant la journaliste. Qui n'a pas tardé à lui rétorquer que le locataire de l'Élysée ne s'était pas contenté d'un état des lieux. Elle lui a rappelé qu'il s'agissait bien d'un discours hautement politique, le chef de l'État déclarant avec fermeté qu'il fallait se "protéger" de ces arrivées.

Macron joue sur les mots

Alors Emmanuel Macron a-t-il ou non évoqué une "vague migratoire" ? Ce n'est pas exactement le mot utilisé, non. Le 16 août dernier, dans une allocution télévisée, il avait bel et bien appelé à se "protéger" mais contre "des flux irréguliers importants". Si le mot n'est pas le même, il exprime cependant la même idée. Ainsi, utilisé au figuratif, "vague" désigne une "masse importante de personnes qui se déplacent ensemble", selon la définition donnée par le Larousse. Une notion similaire en tout point à celle de "flux", qui est d'ailleurs le premier synonyme donné par le dictionnaire qui fait référence. Il signifie une "grande abondance de choses ou de personnes qui semblent couler", selon la même source. La seule différence entre ces deux termes est l'idée de mouvement brusque, induite par le mot "vague". De plus, il est intéressant de souligner  que le principe de "vague migratoire" est un terme régulièrement employé par Marine Le Pen.

Emmanuel Macron n'a donc pas utilisé à proprement parler la même expression, mais il a tout de même donné l'idée d'une arrivée massive d'étrangers à venir. D'ailleurs, à l'époque, la gauche avait immédiatement accusé le chef de l'État d'avoir donné une réponse "sordide" à la crise afghane

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sous Twitter :  notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Felicia SIDERIS

Tout
TF1 Info