Élection présidentielle 2022

VIDÉO - Bruno Le Maire sur TF1 : "Le Smic va être revalorisé à hauteur de 25 € net" par mois

Maxence GEVIN
Publié le 17 mars 2022 à 22h12, mis à jour le 18 mars 2022 à 0h57
JT Perso

Source : TF1 Info

Invité du 20H de TF1, ce jeudi, Bruno Le Maire a annoncé une prochaine augmentation du salaire minimum, liée notamment à l'inflation.
Le ministre de l'Économie est également revenu sur certaines mesures économiques du programme d'Emmanuel Macron, à commencer par la réforme des retraites.

Une bonne nouvelle pour de nombreux ménages français. Invité du 20H de TF1, ce jeudi 17 mars, Bruno Le Maire a annoncé une augmentation à venir du salaire minimum en France. "Le Smic français a un avantage, une protection considérable [...], absolument fondamentale à mes yeux", a commencé le ministre de l'Économie. "Il évolue dans l'année en fonction de la fluctuation des prix". Conséquence directe, "le Smic va être automatiquement revalorisé, sans doute avant l'été. Pour un montant de l'ordre de 25 € nets" par mois, a-t-il souligné.

Des précisions sur les réformes de la retraite et du RSA

En parallèle, le pensionnaire de Bercy est revenu sur certaines mesures du programme économique d'Emmanuel Macron, candidat à sa réélection. "Notre objectif, c'est le plein emploi", a-t-il martelé, mettant en avant la réforme du revenu de solidarité active (RSA) proposée par le chef de l'État. Ce dernier souhaite ainsi conditionner le versement de cette aide à 15 ou 20 heures hebdomadaires de travail ou de formation. "Ce que propose le président de la République, c'est qu'il y ait de la formation, de l'aide, pour reprendre pied dans la vie active", a détaillé Bruno Le Maire. 

Autre sujet sensible, la réforme des retraites. L'âge de départ à la retraite serait de "65 ans à partir de 2030", si Emmanuel Macron venait à remporter l'élection présidentielle. "Cela se fera donc progressivement", indique le ministre de l'Économie. "Nous le faisons pour sauver le régime de retraite par répartition et augmenter le volume de travail de la France afin que nos enfants et petits enfants aient autant, voire plus, de prospérité que nous", a-t-il ajouté.

Lire aussi

Enfin, pour l'ancien élu des Républicains, le relèvement de l'abattement sur les droits de succession de 100.000 à 150.000 euros est "une mesure de justice".


Maxence GEVIN

Tout
TF1 Info