Dans "Le Grand Jury" ce dimanche, Jean-Luc Mélenchon a réagi après les propos d'Eric Zemmour évoquant leurs bonnes relations.
L'ex-polémiste les raconte, tout comme les conseils qu'il aurait reçus du leader de la France insoumise, dans son livre "Je n'ai pas dit mon dernier mot".
"Je pense qu’il y a un truc qui ne tourne plus rond dans sa tête", a notamment déclaré l'ancien député.

Dans son dernier livre Je n'ai pas dit mon dernier mot, Eric Zemmour revient sur ses rapports avec Jean-Luc Mélenchon. Samedi soir, sur le plateau de l’émission "Quelle Époque", le président de Reconquête explique même que le leader de la France Insoumise et lui étaient "bons copains", même si "aujourd’hui, il dirait le contraire', s'amuse l’ex-polémiste.  

C’est effectivement le cas, ce dernier ne semble plus le porter dans le coeur  :"J’ai appris qu’il faisait le kéké dans une émission en disant : ‘Ah, je n’ai pas eu de meilleur pote que Mélenchon'" répond Jean-Luc Mélenchon, invité ce dimanche 19 mars dans "Le Grand Jury" sur LCI, avant de revenir sur un épisode survenu il y a quinze ans : "À l’époque, il y a trente ans, M. Zemmour était un journaliste du Figaro et il était respecté parce qu’il était cultivé. (…) C’est un pied-noir, alors pour un autre pied-noir, on se parle. À l’époque, oui, je lui parlais (…) Un jour, il m’invite à son anniversaire, (…) j’y suis allé”, raconte-t-il, faisant allusion aux 50 ans d’Eric Zemmour, fêté en 2008. Jean-Luc Mélenchon était alors encore membre du Parti socialiste. 

Je ne suis pas son ami ! Je déteste ce qu’il raconte
Jean-Luc Mélenchon dans Le Grand Jury, à propos d'Eric Zemmour

"Là, je me suis dit : 'Ce type est dingo'".  Et le leader des Insoumis de poursuivre son anecdote : "Il y avait, devant la porte, des grenadiers habillés avec des uniformes de Napoléon et quand on a amené le gâteau d’anniversaire, il s’est mis à faire tirer le canon à sa gloire. Je me suis dit : "Ce gars ne me reverra plus jamais, je pense qu’il y a un truc qui ne tourne plus rond dans sa tête'". Et de lancer une nouvelle salve à destination du polémiste d'extrême droite qui dit aussi avoir bénéficié des conseils de Jean-Luc Mélenchon durant la campagne à la présidentielle : "Il y a quelque chose qui ne tourne plus rond dans sa tête : je ne suis pas son ami ! Je déteste ce qu’il raconte, il conspire contre l’unité de notre pays en se comportant de la manière dont il se comporte. Cette islamophobie grossière qu’il exprime continuellement me dégoûte”"  

L'intéressé n'a pas tardé à réagir, via Twitter.  J'ai bien connu Mélenchon. Nous venons tous deux de l'autre côté de la Méditerranée et nous aimons tous deux l’histoire", maintient Eric Zemmour sur Twitter. "Pour le reste, il représente tout ce que je combats", poursuit-il, l'accusant de "cynisme sans limites" et de "nier le Grand Remplacement pour mieux en profiter". Un point au moins les mettra d'accord : la rupture est bel est bien consommée.


E.B

Tout
TF1 Info