DOCUMENT TF1 | Retraites : dans une lettre aux syndicats, Macron dit ne pas sous-estimer le "mécontentement des Français"

par J.F. avec Marie Chantrait
Publié le 10 mars 2023 à 12h11

Source : TF1 Info

Dans une lettre de réponse à l'intersyndicale obtenue par TF1/LCI, Emmanuel Macron explique qu'il ne recevra pas les syndicats pour laisser la représentation nationale faire son travail au Parlement, où la réforme des retraites est actuellement discutée.
"Je ne sous-estime pas le mécontentement dont vous vous faites le porte-parole comme les angoisses exprimées par de nombreux Français inquiets de ne jamais avoir de retraite", assure-t-il toutefois.

La réponse se faisait attendre, la voilà. Le président de la République a répondu ce vendredi à l'intersyndicale qui lui avait adressé ce jeudi un courrier pour réclamer une rencontre avec lui et lui demander de retirer son projet de loi réformant les retraites. Dans ce courrier obtenu par TF1/LCI, Emmanuel Macron n'accède pas à ce vœu, expliquant qu'il ne souhaite pas court-circuiter le travail parlementaire actuellement à l'œuvre. 

"Les parlementaires représentent la pluralité des opinions de notre société, sans doute plus que jamais (…). En tant que garant des institutions, il est de mon devoir de préserver ce temps parlementaire qui se déroule actuellement et qui est l'essence même de notre démocratie", écrit-il dans ce courrier. Il estime que le temps de la concertation avec les syndicats est passé : "Le gouvernement a travaillé pendant plusieurs mois avec l'ensemble des partenaires sociaux et des groupes parlementaires pour élaborer un projet de loi qui tienne compte de ces discussions. Suite à ces concertations (…) de nombreuses évolutions ont été apportées au projet initial", explique-t-il, prenant pour exemple son renoncement à porter l'âge légal de départ à 65 ans. 

Un appel à travailler sur les futures réformes du gouvernement

Toutefois, Emmanuel Macron assure que "le gouvernement est, comme il l'a toujours été, à votre écoute pour avancer par le dialogue, trouver des solutions innovantes, sans transiger sur la nécessité de restaurer un équilibre durable de notre régime de retraite car notre responsabilité est de garantir aux générations futures leurs pensions et leur transmettre un système de retraite par répartition viable"

"Je ne sous-estime pas le mécontentement dont vous vous faites le porte-parole comme les angoisses exprimées par de nombreux Français inquiets de ne jamais avoir de retraite", ajoute Emmanuel Macron. "Je vous redis mon attachement à tracer ensemble des perspectives (…) et à dessiner les grands axes des réformes qui sont indispensables pour construite une Nation plus forte, plus juste et plus résiliente."


J.F. avec Marie Chantrait

Tout
TF1 Info