Élection présidentielle 2022

Initiatives citoyennes : votez, vous serez récompensés !

Léa Tintillier | Reportage Charles Diwo, Christophe Buisine, Perrine Mislanghe, Thibault Copleux
Publié le 10 avril 2022 à 13h06, mis à jour le 11 avril 2022 à 10h17
JT Perso

Source : JT 13h WE

Face au risque d'abstention, certains ont décidé d'agir pour rendre ce vote plus attrayant.
Forfait de ski à 1 euro, places de cinéma moins chères…
À chacun sa bonne idée.

En ce dimanche 10 avril, il n’y a pas besoin de carte bancaire pour acheter un forfait de ski dans la station Les Gets (Haute-Savoie). Une pièce d’un euro suffit contre les 37,40 euros demandés habituellement pour une journée. Et ce, grâce à la carte d’électeur dûment tamponnée le matin même. Une initiative suffisante pour réveiller le sens civique de certains. "On n’était quand même pas très motivé pour aller voter, clairement. Ça nous a donné envie et on a trouvé que c’était une super idée de faire ça", sourit une skieuse. "On avait rangé les skis il y a deux semaines et ça nous a motivé à revenir avec le beau temps et la neige", poursuit une autre. 

Et l’offre fonctionne. À en croire qu’il était nécessaire de motiver les skieurs. "Pour expliquer l’abstention, on va vous dire que les gens étaient à la plage ou à la montagne et n’ont pas pris le temps de voter. On s’inscrit en faux avec cette opération et on dit qu’on peut faire les deux", déclare Benjamin Mugnier, directeur commercial de la station Les Gets, dans le reportage du 13H de TF1 en tête de cet article. 

Des places de cinéma moins chères

Si vous n’aimez pas la montagne, pas de problème. Peut-être êtes-vous cinéphile. Au cinéma de Tournefeuille (Haute-Garonne), la place est moins chère, à condition d’avoir voté. "C’est très positif. Ça peut encourager les gens à ne pas boycotter les bureaux de vote en allant en plus voir un film dans la journée, c’est parfait", se réjouit un client. 

4,50 euros la place contre 7 euros en temps normal, la réduction est bienvenue. Mais elle pose quelques questions. "C’est dommage qu’on en arrive là pour voter. C’est ce que je pense, mais après, c’est une bonne initiative pour motiver ceux qui ne le sont pas", estime une autre spectatrice. 

Des voitures avec chauffeur pour les personnes âgées

Et si certains ont besoin d’un coup de pouce pour aller voter, d’autres demandent simplement un coup de main. Roger, 96 ans, et Andrée, 92 ans, ont le droit à une voiture avec chauffeur, mise en place gratuitement par la ville d’Arras (Pas-de-Calais). "Ça serait quand même dommage qu’une personne ne puisse pas aller voter parce qu’elle est à mobilité réduite", affirme Bouzian Bouzas, le chauffeur. 

Lire aussi

Dix minutes de route, un peu de marche et les voilà déjà ressortis de l’isoloir avec le sentiment du devoir accompli. "Ça aurait été la première fois de ma vie que j’aurais manqué le vote", témoigne Roger. Et ça, il en était hors de question. Aujourd’hui, comme dans deux semaines, pour le second tour. 


Léa Tintillier | Reportage Charles Diwo, Christophe Buisine, Perrine Mislanghe, Thibault Copleux

Tout
TF1 Info