Élection présidentielle 2022

Présidentielle 2022 : quelles sont les dates à retenir ?

La rédaction de LCI avec AFP
Publié le 3 janvier 2022 à 16h27

Source : JT 13h Semaine

ÉTAPES - Parrainages, inscription sur les listes électorales, campagne officielle... Voici les dates qui vont jalonner la campagne présidentielle, à moins de quatre mois du premier tour de l'élection.

Dans quatre mois, le nom du nouveau président ou de la nouvelle présidente de la République sera connu. Pourtant, le casting officiel ne l'est toujours, notamment à gauche où les tractations ne sont pas terminées et des désistements pas à exclure. Aussi, tous les candidats déclarés ne sont pas certains d'obtenir leurs parrainages pour valider leur participation. Combien de temps leur reste-t-il ? Voici les principales dates qui jalonneront le scrutin d'ici au premier tour, prévu le 10 avril. 

30 janvier : début du recueil des parrainages

Si les candidats s'attachent depuis plusieurs mois à récolter des promesses de parrainages, ces derniers ne sont pas encore officiels. En effet, les élus ne peuvent pas parrainer un candidat à n'importe quel moment. La période de recueil des parrainages des candidats débute avec la publication du décret de convocation des électeurs. Depuis la loi du 29 mars 2021, ce décret doit être publié "au moins dix semaines avant la date du premier tour", qui est fixé pour la prochaine élection présidentielle au dimanche 10 avril 2022, soit le 30 janvier. Les candidats doivent recueillir 500 parrainages d'élus d'au moins 30 départements ou collectivités d'outre-mer différents. 

4 mars : date limite de dépôt des parrainages et d'inscription sur les listes électorales

La période de recueil des parrainages doit s'achever au plus tard le sixième vendredi avant le premier tour de l'élection, soit le 4 mars, à 18 heures. Le Conseil constitutionnel les publie au moins deux fois par semaine durant la période de réception des parrainages, puis l'intégralité au moins huit jours avant le premier tour.

Quant aux électeurs, ils ont jusqu'au 4 mars pour s'inscrire sur les listes électorales afin de pouvoir voter au premier tour (18 mars pour le second). Lors des précédentes élections présidentielles, il fallait s'inscrire au plus tard le 31 décembre de l'année précédent le scrutin. Un nouveau décret, en date du 22 décembre 2021, étend la démarche jusqu'au sixième vendredi précédant le vote.

11 mars : publication de la liste des candidats

Après validation des signatures et des candidatures par le Conseil constitutionnel, le gouvernement doit publier la liste officielle des candidats au plus tard le quatrième vendredi avant le scrutin, soit le 11 mars 2022.

28 mars : début de la campagne officielle

La campagne officielle commence le deuxième lundi précédant le premier tour, soit le 28 mars. Elle s'interrompra le vendredi 8 avril à minuit. Les règles de temps de parole et d'antenne, changent : les candidats devront bénéficier d'une représentation égale - et non plus équitable comme depuis le 1er janvier - dans les médias.

10 et 24 avril : premier et second tours

Le 13 juillet 2021, le Conseil des ministres a fixé les dates de la présidentielle, après concertation avec les partis politiques. Le premier tour aura lieu le 10 avril, le second le 24. En Guadeloupe, en Martinique, en Guyane, à Saint-Pierre-et-Miquelon, à Saint-Barthélemy, à Saint-Martin et en Polynésie française, les électeurs voteront les samedis 9 avril et 23 avril pour tenir compte du décalage horaire. 

Le choix de la date de l'élection est restreint par l'article 7 de  la Constitution qui dispose que l'élection du nouveau Président a lieu 20 jours au moins et 35 jours au plus avant l'expiration des pouvoirs du Président en exercice. La passation des pouvoirs entre François Hollande et Emmanuel Macron ayant eu lieu le 14 mai 2017, la fin du mandat est donc fixée au 13 mai 2021.

13 mai : date limite pour la prise de fonctions du nouveau président

Une fois élu, le candidat victorieux doit prendre ses fonctions au plus tard le dernier jour du mandat du président sortant. L'entrée en fonctions d'Emmanuel Macron remontant au 14 mai 2017, celle de son successeur aura lieu au plus tard le 13 mai 2022.

24 juin : date limite de dépôt des comptes de campagne présidentielle

Les comptes de campagne clôturés doivent être déposés au Conseil constitutionnel qui dispose ensuite de six mois pour les valider et déterminer le montant à rembourser aux candidats en fonction de leurs résultats au scrutin. Le remboursement s'élève à 47,5% du plafond de dépenses (8 004 225 euros en 2017) pour ceux qui ont obtenu plus de 5% des suffrages exprimés au premier tour, et à 4,75% pour les autres (800 423 euros en 2017). Pour les candidats présents au second tour, il s’élève à 47,5% du plafond des dépenses du second tour (10 691 775 euros en 2017).


La rédaction de LCI avec AFP