Élections législatives 2022 : les électeurs de la Nupes face aux risques de division

Publié le 20 juin 2022 à 20h10, mis à jour le 20 juin 2022 à 22h43

Source : JT 20h Semaine

Après avoir réussi à faire élire 131 députés, les partis qui composent la Nupes ont déjà repris leur liberté. Ils ont refusé la proposition de Jean-Luc Mélenchon de former un seul et même groupe. Qu’en pensent les sympathisants, les électeurs de gauche ?

C’est la première fois depuis plus de 30 ans que la circonscription des Pyrénées-Atlantiques envoie un député de gauche à l’Assemblée. Élu avec à peine plus de 50% du suffrage, le candidat de la Nupes a créé la surprise. Pour Gabrielle Gourgues, c’est le soulagement. Salariée dans le médicale, elle a toujours voté à gauche.

Michel Saint-Martin aussi veut voir les choses changer. Ce chaudronnier aimerait que cette nouvelle opposition freine la réforme des retraites portée par la majorité. Mais déjà, l’unité affichée se craque, elle. Les principaux partis de l’union ont refusé la proposition de Jean-Luc Mélenchon de créer un groupe unique à l’Assemblée.

L’union de la gauche peut-elle durer ? Les électeurs croisés ce lundi veulent y croire. "Ils se sont associés, mais après, ça ne veut pas dire que ça va durer, c’est sûr. On espère", lance l'une d'entre eux. "Ce n’est pas de la façade, ça va durer. Tout est affaire de compromis. S’il n’y avait pas eu ce rassemblement, il n’y aurait même pas de discussion possible. Pour faire opposition à Macron, c’était la seule solution", affirme Claude Ypas, retraité, électeur de la Nupes. Des électeurs optimistes qui vont scruter avec attention les premiers pas de la Nupes à l’Assemblée nationale.

TF1 | Reportage V. David, E. Castaing


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info