VIDÉO - En faisant "non pas un bras d'honneur mais deux", Eric Dupond-Moretti provoque un tollé à l'Assemblée

par V. F
Publié le 7 mars 2023 à 19h05, mis à jour le 7 mars 2023 à 20h29

Source : TF1 Info

La séance a été interrompue ce mardi à l'Assemblée, après deux bras d'honneur du ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti.
Ces gestes sont intervenus après que le président du groupe LR Olivier Morleix venait de rappeler à la tribune sa mise en examen pour prises illégales d'intérêt.
Le garde des Sceaux s'est ensuite excusé, expliquant qu'il visait plutôt "la présomption d'innocence bafouée".

Les débats à l'Assemblée nationale ont été sérieusement perturbés ce mardi après-midi. Le garde des Sceaux Éric Dupond-Moretti a adressé deux bras d'honneur après que le président du groupe LR Olivier Marleix venait de rappeler plusieurs affaires concernant des membres du camp présidentiel, dont le ministre de la Justice. Dans l'hémicycle, on débattait alors de l'examen d'un texte du groupe Renaissance pour une peine d'inéligibilité obligatoire contre des auteurs de violences. 

"Inqualifiable"

Ces gestes ont provoqué l'indignation de plusieurs députés LR rapportant la scène, dont le député du Bas-Rhin Patrick Hetzel qui a poussé un rappel au règlement : "Pendant que notre président de groupe descendait de la tribune, le garde des Sceaux a fait un bras d'honneur, c'est quelque chose d'assez inqualifiable. Nos collègues ont été extrêmement surpris", a-t-il lancé, ajoutant : "On ne peut qu’être choqué par ce genre de pratique. Normalement, un ministre de la République au sein de l’enceinte du Parlement devrait avoir un devoir d’exemplarité, manifestement, il n’en est rien".

"Je ne suis sans doute pas l'arbitre des élégances", a aussitôt répondu le garde des Sceaux, rappelant qu'il "a été mis en examen" mais qu'il n'est "pas condamné". Éric Dupond-Moretti a ensuite précisé avec aplomb : "Il n'y a pas un bras d’honneur, il y en a deux, mais accompagnés de paroles à chaque fois". 

Je concède que ce geste n'était pas adéquat
Eric Dupont-Moretti, garde des Sceaux

Les réactions ne se sont pas fait attendre : "Mais enfin Monsieur le Ministre, de quoi vous parlez ? Vous avez fait deux bras d’honneur ? C’est ce que vous êtes en train de dire à l’Assemblée ?", a manqué de s'étrangler la vice-présidente de l'Assemblée, alors qu’un tollé s’est élevé des bancs des députés Les Républicains. "Je vous demande de préciser vos propos parce que si c’est le cas ça n’est absolument pas admissible", a enchaîné Elodie Jacquier-Laforge.

Eric Dupond-Moretti a alors assuré que ses bras d'honneur n'étaient "pas adressés au député" du Bas-Rhin mais "à la présomption d’innocence" selon lui bafouée par Olivier Marleix. "Je l'ai dit deux fois", a-t-il insisté, avant de reconnaître qu'il avait réagi "avec beaucoup de vivacité". "Je concède que ce geste n'était pas adéquat", a-t-il finalement avoué.

Bras d'honneur de Dupond-Moretti à l'Assemblée : "je concède que ce geste n'était pas adéquat"Source : TF1 Info

En signe de protestation, les députés Les Républicains ont quitté les bancs de l’Assemblée et la séance a été brièvement suspendue. Les débats ont repris après les excuses présentées par le ministre. 


V. F

Tout
TF1 Info