VIDÉO - Huée à l'Assemblée nationale, Elisabeth Borne a "été très choquée"

Publié le 16 mars 2023 à 21h01

Source : TF1 Info

Au moment d'annoncer la décision de passer par le 49.3 pour faire passer la réforme des retraites, la Première ministre a été accueillie par une bronca, lancée dans l'hémicycle, par les oppositions.
Ce jeudi au 20H de TF1, quelques heures après cet épisode, Elisabeth Borne a tancé ceux qui "veulent le chaos à l'Assemblée et dans la rue".

L'arrivée d'Elisabeth Borne dans l'hémicycle ce jeudi a été très chahutée. Alors qu'elle venait annoncer le déclenchement de l'article 49.3 pour faire passer la réforme des retraites sans vote, c'est une bronca qui a accueilli la cheffe du gouvernement. Des huées auxquelles ont succédé une Marseillaise, entonnée par les députés Nupes qui brandissaient des pancartes. Face au vacarme, la présidente de l'Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet, a dû suspendre la séance. 

Je n'étais pas en colère, j'ai été très choquée
Elisabeth Borne, le 16 mars 2023 sur le plateau de TF1

Une fois les députés de retour, le chahut n'a pas cessé et la Première ministre a tenté de justifier la décision. "Je n'étais pas en colère. J'ai été très choquée", revient Elisabeth Borne à propos de l'ambiance de son discours à l'Assemblée cet après-midi. "Ça ne s'entendait pas forcément dans les micros, mais quand vous avez des hurlements, des chants des députés de la Nupes et du Rassemblement national... Cela traduit le fait qu'un certain nombre de groupes d'oppositions ne respectent pas nos institutions. Certains veulent le chaos à l'Assemblée et dans la rue. Pour moi, le désordre, ce sont les Français modestes qui en payent les conséquences", tacle-t-elle sur le plateau de Gilles Bouleau.  


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info