"Elle n'est pas crédible" : Fabien Roussel réagit après les dernières révélations sur Amélie Oudéa-Castéra

par E.B
Publié le 21 janvier 2024 à 14h34, mis à jour le 21 janvier 2024 à 15h37

Source : TF1 Info

Pour Fabien Roussel, Amélie Oudéa-Castera "n'est pas crédible".
Invité de "L'événement du dimanche" ce 21 janvier, le secrétaire national du PCF réagit après les dernières révélations visant la ministre de l'Éducation nationale.

"Errare humanum est, sed perseverare diabolicum". Ce dimanche 21 janvier, Fabien Roussel a réagi aux dernières révélations concernant Amélie Oudéa-Castera. Selon Mediapart, le fils aîné de la nouvelle ministre de l'Éducation nationale aurait bénéficié d’un système de contournement des vœux sur Parcoursup pour être admis en classe préparatoire au sein de l'établissement privé Stanislas. Interrogé dans l'émission "L'événement du dimanche LCI", le secrétaire national du PC déplore que la locataire de la rue de Grenelle, dans la tourmente depuis sa nomination, "persévère dans les erreurs et dans le mensonge"

Perservere diabolicum
Fabien Roussel, à propos d'Amélie Oudéa-Castera

"Elle a menti sur son fils à Stanislas, on découvre aujourd'hui qu'un système est mis en place pour contourner Parcoursup (...). Ce n’est pas crédible. Les enseignants, le monde éducatif demande à avoir un ministre crédible", déclare Fabien Roussel. 

L’élu communiste du Nord, qui avait écrit sur X qu’il était "temps de démissionner, madame la ministre", poursuit : "Perservere diabolicum. Qu’elle arrête de persévérer dans l’absence de réponse à ce que demande le monde de l’éducation et les parents, en permettant aux enseignants d’avoir une meilleure rémunération. Il y a trop peu d’évolution de carrières pour les professeurs".  

Cette question sera, elle aussi, portée par Fabien Roussel le 3 février prochain. Le responsable communiste a prévu de se rendre à Matignon pour "déposer une pile de fiches de paie sur le bureau de Gabriel Attal"


E.B

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info