En difficulté en Ukraine, Poutine choisit l'escalade

L'Ukraine affirme avoir déjoué une cyberattaque russe visant son réseau électrique

Aurélie Loek
Publié le 13 avril 2022 à 8h29, mis à jour le 13 avril 2022 à 9h44
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Mardi, le directeur adjoint de l'agence responsable de la cybersécurité en Ukraine a affirmé qu'une cyberattaque visant le réseau électrique du pays avait été déjouée.
Un logiciel malveillant avait été programmé vendredi 8 avril pour couper le courant.
Les autorités ont cependant réussi à le découvrir à temps.

C'est une nouvelle qui a été annoncée comme une victoire. Lors d'une conférence de presse mardi, le directeur adjoint de l’agence responsable de la cybersécurité en Ukraine, Viktor Zhora, a annoncé qu'une cyberattaque russe visant le réseau électrique du pays et qui aurait potentiellement pu atteindre des "millions" d'Ukrainiens avait été déjouée à temps.

Une coupure d'électricité prévue le 8 avril

Selon ses propos, rapportés par Le Monde, les autorités de Kiev ont découvert dans les réseaux de l’entreprise chargée d’alimenter en électricité une région ukrainienne un logiciel malveillant programmé pour couper le courant le 8 avril, peu après 19 heures.

L'attaque informatique a cependant était déjouée, selon les autorités ukrainiennes, car elle aurait été découverte à temps et désactivée, notamment grâce à l'avertissement d'un "partenaire" dont Kiev n'a pas précisé l'identité. Les autorités n’ont pas non plus voulu préciser quelle était l’entreprise visée, ni quelle région était concernée. D'après le ministre adjoint de l'Énergie, Farid Safarov, il s'agissait néanmoins de l'une des plus importantes du pays.

L'attaque serait parvenue malgré tout à "éteindre temporairement neuf sous-stations électriques" selon un document publié par le MIT Technology Review, présenté comme émanant du gouvernement ukrainien, non daté et décrivant des faits très proches de ceux évoqués publiquement par Kiev.

Lire aussi

Une cyberattaque similaire avait été déployé en 2016 dans la région de Kiev. Elle avait privé d’électricité, en plein hiver, plusieurs dizaines de milliers de foyers ukrainiens. Depuis le début de la guerre, le risque d'attaques cyber de la part de l'armée russe pour accompagner les combats militaires en Ukraine est loin d'être ignoré par les autorités du pays. Selon les mots de Viktor Zhora, cette attaque semblait ainsi conçue pour infliger un maximum de dégâts, dans un secteur "d’une importance critique pour la vie" de l'Ukraine, alors même que l'armée russe préparerait la deuxième phase de l'invasion dans le pays.


Aurélie Loek

Tout
TF1 Info