VIDÉO - Ukraine : la Russie est "forcément responsable" des frappes de Kiev sur son sol, assure Sébastien Lecornu

par A. Lo.
Publié le 19 janvier 2024 à 22h19, mis à jour le 19 janvier 2024 à 22h25

Source : TF1 Info

Interrogé par LCI sur les frappes de Kiev sur le territoire russe, le ministre des Armées a défendu l'Ukraine.
Selon lui, le pays agit "dans un cadre de légitime défense".
De même, il a estimé que la Russie était "forcément responsable" des frappes ukrainiennes sur son sol.

Une responsabilité russe. Interrogé sur LCI ce vendredi sur les frappes ukrainiennes qui se multiplient sur le territoire russe ces dernières semaines, le ministre des Armées Sébastien Lecornu a estimé que la Russie était "forcément responsable" de toute "escalade" ainsi que des tirs de Kiev sur son sol. 

"S'il y a escalade, c'est condamnable, mais c'est forcément la Russie qui en est responsable. Attention à ne pas faire passer la victime pour l'agresseur", a défendu Sébastien Lecornu.

"Toutes les victimes civiles sont un drame, y compris les victimes civiles russes", a commencé Sébastien Lecornu. "Après, une fois qu'on a dit ça, l'Ukraine agit quand même dans un cadre de légitime défense", a-t-il poursuivi. "L'Ukraine, à 99,8%, mène toujours ses frappes sur le sol ukrainien occupé par la Russie. Il ne faut pas que les quelques frappes qui peuvent exister ici ou là (en Russie, ndlr) viennent faire oublier la réalité (...) de ce qui se passe depuis février 2022", a-t-il insisté. "Aider un pays agressé, ce n'est pas être cobelligérant et ce n'est pas être escalatoire", a par ailleurs défendu Sébastien Lecornu, un peu plus tard dans l'entretien.

Encore ce vendredi matin, l'Ukraine a revendiqué l'attaque contre un dépôt pétrolier dans la région frontalière russe de Briansk. Depuis cet hiver, l'Ukraine, en réplique aux bombardements d'ampleur sur son territoire et à l'approche de la présidentielle en Russie au mois de mars, multiple les attaques de drones et de missiles en territoire russe.

Dans le même temps, le président Emmanuel Macron a réaffirmé son soutien à l'Ukraine. Lors de ses vœux aux forces armées plus tôt dans la journée, il a promis que "nous continuerons à aider les Ukrainiens", notamment en les équipant "dans tous les domaines qui leur sont essentiels", et en particulier, "les frappes à distance". Lors de sa conférence de presse mardi 17 janvier, le chef de l'État français a effectivement annoncé la livraison de 40 missiles longue portée Scalp.


A. Lo.

Tout
TF1 Info