Le gouvernement Borne II

"Ces gens-là" : la mise au point d'Olivia Grégoire après les propos polémiques de Caroline Cayeux

Annick Berger
Publié le 13 juillet 2022 à 10h39
JT Perso

Source : L'Invité Politique

Invitée d'Élizabeth Martichoux mercredi matin sur LCI, Olivia Grégoire est revenue sur les propos de Caroline Cayeux.
La ministre chargée des Collectivités territoriales est accusée d'homophobie par la gauche.

Les excuses n'ont pas suffi. La ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales, Caroline Cayeux, est accusée d'homophobie par la gauche. Une polémique déclenchée par ses propos, tenus mardi, sur la chaîne Public Sénat. La ministre était alors interrogée sa position lors des débats sur la loi sur le mariage pour tous, en 2013. 

Opposée à l'ouverture du mariage aux couples de personnes de même sexe, elle avait alors cité une philosophe affirmant que "l'exigence du mariage homosexuel, et l'adoption des enfants qui va avec, n'est pas simplement un dessein qui va contre la nature. C'est plus grave, parce que l'on ne débat pas sur la question des limites : tout ce que je veux, et tout de suite, et qu'elles qu'en soient plus tard les conséquences". Des propos que la ministre a assuré "maintenir" mardi sur Public Sénat tout en se défendant de toute homophobie, jugeant alors bon de préciser avoir "beaucoup d'amis parmi ces gens-là". 

"On a droit à l'erreur une fois"

Une formulation, "ces gens-là", qui a suscité un tollé, notamment au sein de l'opposition de gauche. Et face aux critiques, l'intéressée a fini par s'expliquer. Sur Twitter, Caroline Cayeux a indiqué regretter "profondément" ses propos, les jugeant finalement "naturellement inappropriés".

Interrogée sur cette polémique dans la matinale de LCI, mercredi matin, Olivia Grégoire a estimé que "l'on a droit à l'erreur une fois". La ministre en charge des Petites et Moyennes Entreprises, du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme a souligné que "ce qui est important, c'est qu'elle ait évolué, qu'elle ait surtout compris qu'elle est membre d'un gouvernement extrêmement progressiste sur ces questions-là et qu'elle soit aujourd'hui en ligne avec la position du gouvernement". 

Lire aussi

Olivia Grégoire a toutefois affirmé ne pas "cautionner" l'expression "ces gens-là" prononcée par sa consœur au gouvernement mais "cautionner les excuses de la ministre". "J'ai à cœur de voir comment, dans les prochaines semaine, ça évoluera", a-t-elle affirmé. Si elle "n'excuse pas" les propos tenus par Caroline Cayeux en 2013, Olivia Grégoire a rappelé que "les gens changent", avant de répéter que "le gouvernement est très clair sur les questions des droits : des droits LGBT, des droits des minorités et des droits des homosexuels"


Annick Berger

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info