Achat immobilier ou travaux : les aides pour les propriétaires

Impôts, énergie, retraites : les bonnes et les mauvaises nouvelles pour votre pouvoir d'achat

TF1 | Reportage Mathilde Guénégan, Bastien Augey, Thomas Leroy
Publié le 27 septembre 2022 à 11h59
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Le gouvernement a dévoilé lundi son projet de loi de finances (PLF) fixant le budget de l’État pour l’an prochain.
Il contient de nombreuses annonces pour votre pouvoir d’achat : prix de l’énergie, montant des impôts et de la retraite…
Avec de bonnes et de mauvaises nouvelles pour votre portefeuille.

Le budget de l'État pour l'an prochain dévoilé. Le gouvernement a présenté lundi son projet de loi de finances (PLF) pour 2023, qu'il estime "responsable et protecteur", selon les mots du ministre de l'Économie Bruno Le Maire. 

Parmi les gagnants de ce budget, les retraités, dont les pensions seront revalorisées autour de 0,8% au 1er janvier. Pour ceux qui travaillent, le barème de l’impôt sur le revenu est indexé sur l’inflation pour éviter une augmentation trop importante de leurs impôts. Les familles monoparentales y gagnent aussi. Dès novembre, les aides pour garder les enfants vont augmenter : +60 euros par mois et par enfant pour les bénéficiaires de l’allocation de soutien familiale.

Les passoires thermiques dans le viseur

À l’école, les enseignants verront leur salaire augmenter, avec une hausse moyenne de 10%. Pour la rentrée prochaine, aucun professeur ne gagnera moins de 2000 euros nets par mois. Toujours du côté de l'Éducation nationale, 2000 emplois de plus sont prévus, notamment pour recruter des AESH (accompagnant éducatif et social) afin de soutenir les élèves en situation de handicap. 

Autres gagnants : les futurs bénéficiaires de Ma Prime Rénov'. Le budget du dispositif pour rénover son logement augmente à 2,5 milliards d’euros. Le gouvernement veut cibler les plus modestes et les passoires thermiques. Le soutien au verdissement du parc automobile est quant à lui doté de 1,3 milliard d'euros. Cela inclut la mesure de "leasing social", un dispositif de location de voiture électrique à prix modique, réservé aux ménages les moins favorisés.

Lire aussi

Dans ce budget, il y a aussi des perdants, à commencer par les fumeurs. Indexé sur l'inflation, le prix du paquet de cigarettes va augmenter progressivement : 50 centimes dès l’année prochaine, 35 centimes la suivante. Une hausse prévue dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) qui fera passer le paquet à 11 euros contre 10 euros actuellement.


TF1 | Reportage Mathilde Guénégan, Bastien Augey, Thomas Leroy

Tout
TF1 Info