Élection présidentielle 2022
Verif'

Info/Infox : Marine Le Pen peut-elle inscrire la préférence nationale dans la Constitution ?

Benjamin Dard
Publié le 26 mars 2022 à 20h37, mis à jour le 27 mars 2022 à 9h49
JT Perso

Source : JT 20h WE

Marine Le Pen veut inscrire la préférence nationale dans la Constitution.
L’idée avait été retoquée par la justice.
Il s'agit d'un thème cher aux cadres du Front national des années 90.

Marine Le Pen a indiqué qu’elle organiserait, si elle était élue en 2022, un référendum pour inscrire dans la Constitution la préférence nationale. Lorsqu'elle était candidate à la présidentielle en 2017, elle plaidait déjà pour inscrire dans la Constitution la "priorité nationale", notamment en matière d'emploi. Mais pourra-t-elle appliquer ce principe de préférence nationale, si elle devient présidente de la République ? 

Pas en l'état actuel du droit : on ne peut pas exclure les étrangers. Et ce n’est pas une simple loi qui pourra le changer, car ce principe est contraire à la Constitution. Elle consacre le principe de l’égalité issue de la Déclaration des Droits de l’homme et du citoyen. En d'autres termes, en France, la Constitution garantit les mêmes droits pour tous, qu’on soit Français ou étrangers.

Lire aussi

C'est d'ailleurs au nom de ce principe que le Conseil constitutionnel avait rejeté un projet de loi en janvier 1990 parce qu’il excluait les étrangers résidant régulièrement en France des bénéfices d’une allocation. Rien n’empêche toutefois Marine Le Pen, si elle est élue, de modifier la Constitution. Plus d'informations dans la vérification en tête de cet article.


Benjamin Dard

Tout
TF1 Info